CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

emission Bloc et Feuillet N° 01. (1995) 50ème ANNIVERSAIRE DU 8 MAI 1945

Emission

Bloc Feuillet 01/1995

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: SID AHMED BENTOUNES

Valeur faciale: 13,00  DA

Format: 70mm x 80mm 

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression:

Document philatélique: Une carte philatélique 02,00 DA affranchie à 15,00 DA avec oblitération 1er jour.

Vente 1er jour: les Lundi 08 et Mardi 09 Mai 1995 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Mercredi 10 Mai 1995 dans tous les bureaux de poste.

N° A.P: 07

N° Y&T : 768

 

 

 

50ème ANNIVERSAIRE DU 8 MAI 1945

Mai 1945

C'était l'époque où les peuples du monde entier étaient en fête. Le fascisme venait de s'écrouler. Le peuple algérien qui a apporté une grande contribution à cet idéal de liberté fêtait l'évènement à sa manière. Si l'exploitation, l'humiliation, la misère l'avait mûri, la guerre avait fait naître en lui des espoirs de libération.

Il est alors sorti dans la rue réclamer ses droits, clamer son identité nationale par des manifestations calmes et pacifiques.

Mais les forces colonialistes ont trouvé dans ces manifestations, une occasion propice et suffisante, pour réprimer sauvagement une population désarmée et sans défense. Toute la machine répressive: soldats, canons, chars et aviation a été mise en mouvement. La répression fut aveugle, une véritable boucherie s'ensuivit: ratissages, enfumades, destructions.

Ce fut un massacre effrayant.

A Sétif Guelma et Kherrata 45.000 vies humaines ont été sacrifiées.

Kherrata fut entièrement anéantie par les bombardements de la marine.

A la fin de ce jour du 8 mai 1945, le peuple algérien comprit qu'il ne serait libre et indépendant qu'en répondant à la violence oppressive par la violence révolutionnaire organisée. Le sang versé allait semer les germes de la résurrection et préparer le glorieux 1er Novembre 1954.

Cela fait cinquante ans et l'Algérie se souvient de ses martyrs, de ceux qui sont morts pour que cesse la spoliation, l'exploitation et l'injustice. La place occupée par le 8 Mai 1945 dans la mémoire populaire est immense.

Le 8 Mai 1945 et le ter Novembre 1954 sont deux dates intimement liées qui marqueront d'une empreinte indélébile l'histoire du peuple algérien.

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



01/02/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres