CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

Sauver ce qui reste à sauver

En 1987 l’histoire du spéléo club de Constantine commença avec les grottes de la région de Derrahi Bousselah Willaya de Mila en organisons la première sortie en groupe.

Suivra après quatre années de travail où on a topographié, photographier et répertorier chaque coin de cette région, la décennie noire nous à obliger à s’arrêter jusqu’au février 2017 ou l’association CAV par sa Section Action Spéléo Canyon a repris le travail des anciens en organisent une sortie visite pour ces membres actifs afin de commencer un nouveau programme pour cette région.

Aujourd’hui en ce jour béni du 05 juillet nous allons vous parler de ces grottes, ce grand maquis de la résistance Algérienne, nous allons vous parler avec une tristesse les larmes aux yeux car ils sont en train de dépérir par l’action des vandales en plus des déflagrations au-dessus d’elle des mines exploitées par la carier d’EURL EMTP TORCHI.

Un patrimoine historique et naturel de notre nation mis dans les oubliettes pour l'intérêt de quelque personne influent dans ce pays ?

En 1984 on a trouvé dans les entrailles de ces grottes les corps momifier du Chahid Ahmed Cherchell coincer dans un boyau, en voulant se sauver des gaz jetez par l’armer coloniale pour déloger les moudjahidine qui sont à l’intérieur.

Car avant de gazer l’une des grottes ils ont dynamité son entre causons la mort de deux moudjahidines sur le coup cette dynamisation à révéler la grandeur et la profondeur de la grotte « Ghar Debâa » mais l’ennemi est lâche pour entrer à l’intérieur et suivre les moudjahidine pour lui le gazage été plus sûr.

À l'intérieur en l’année 1987, on a trouvé toute une configuration structurée d’une basse militaire bien organisée, avons que les saccageurs la détruisent, on a trouvé ainsi les plateformes ou les moudjahidine dormaient. On a trouvé l’endroit où les premiers soins ont été donnés par les médicaments à couter, la source ou l'eau propre couler à fléau où les moudjahidine n'été pas obliger d’aller chercher cette denrée à l’extérieur, on a trouvé l’endroit de la cuisine ainsi que la décharge ou on jette les ossements des offrandes de la population pour le soutien de leurs libérateurs. Et le plus important dans tout ça le témoignage laisser par un des moudjahidine une inscription (grève pour ma patrie) et un dessin de l’emblème de la nation le croissant et l'Étoile dessiner avec du sang en témoignage de leur amour pour cette nation.

En 2018, plusieurs espèces de chauves-souris ont été identifiés ce mammifère important pour l’écosystème de la région et protéger par des lois mises afin de préserver ce patrimoine. En plus de l’importante nappe d’eau et j'en passe....

Et malgré tout cette richesse, et malgré notre intervention au prêt de plusieurs ministères personne n’a voulu bouger le petit doit. Toute cella n'a pas intercédé pour elle devant la cupidité de certaines personnes,

Voilà notre participation en ce jour du 5 juillet jour de là de nation. Sauvez ce qui reste sauver notre patrimoine et notre histoire.

Par// Djeghim Chaouki

 

  




 

  

  


 

  


 

  

  

  

  

  




05/07/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres