CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

UNE PREMIERE A CONSTANTINE



Lâcher de ballons au monument aux morts

L’événement était un grand moment de convivialité et l’occasion pour d’autres  de tisser de nouveaux liens d’amitié.

Le lâcher de ballons, organisé au monument aux morts, a été une réussite sur tous les plans et a émerveillé les enfants, qui ont pris un malin plaisir à participer à cette fête. Tout est parti de la louable initiative d’un groupe créé sur le réseau social Facebook, “Constantine, Histoire et Traditions”. Avec peu de moyens (des ballons et des bouteilles d’hélium), les organisateurs, pour la plupart des jeunes, ont réussi le pari fou de réunir des familles entières.

Le rendez-vous fut donné l’après-midi. Aux environs de 16h, les gens commençaient à affluer de toutes parts. Si certains se connaissaient déjà, l’événement était l’occasion pour d’autres de tisser de nouveaux liens d’amitié. A 18h, les parents et leurs enfants ont lâché des centaines de ballons de toutes les couleurs dans le ciel de Constantine. Une première en Algérie. Il va sans dire que le Monument aux morts n’a pas été choisi par hasard. Il est l’endroit idéal pour réussir ce genre d’événement, mais les organisateurs ont aussi pensé à alerter la population et les autorités locales quant à la dégradation des lieux. M. Louadfel, qui est derrière cette idée, nous dira : “Le but est de créer un moment chaleureux de convivialité pour les familles constantinoises. C’est aussi un message pour les autorités afin qu’elles prennent conscience que ce lieu doit, à tout prix, être protégé.” Et de poursuivre : “A cette occasion, nous avons bénéficié du soutien du wali de Constantine, Noureddine Bedoui, qui nous a non seulement fourni une autorisation pour transporter les bouteilles d’hélium, mais également assuré la sécurité sur les lieux.” Une fois n’est pas coutume, le Monument aux morts devient un espace de convivialité exclusivement fréquenté par les familles et les enfants. Ce lieu symbolique et historique de la ville est devenu hélas depuis des années le refuge des drogués et des voyous de tous bords.

Il a également subi des dégradations volontaires, la dernière – celle de trop – a été enregistrée en janvier dernier lorsque la plaque en bronze portant les noms des soldats tués lors de la Première Guerre mondiale fut arrachée par des inconnus. Les personnes conviées vendredi au lâcher de ballons ont ainsi pu constater les dégâts.

Par : Driss B.

LIBERTE

Dimanche, 12 Mai 2013



12/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres