CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

Des efforts pour relancer le tourisme


Des efforts sont déployés dans la wilaya de Constantine pour relancer et promouvoir le tourisme durant le quinquennat 2010-2014, a indiqué le directeur par intérim de ce secteur. Amar Benturki a précisé qu'une enveloppe de 34,5 millions de dinars a été mobilisée à cet effet, dont 15 millions de dinars seront consacrés à financer des études de conception et d'aménagement de trois zones d'expansion touristique (ZET) parmi une dizaine d'espaces proposés.

Ces zones seront réalisées, selon Salima Boulala, architecte chargée du dossier d'investissement auprès de la direction de wilaya, sur un site de 111 hectares dans la zone forestière de Djebel Ouahch ; un second de 12 ha situé à El-Meridj et un dernier de 12 ha également, près du site forestier de Chattaba, à l'ouest de la ville.

Cette architecte a affirmé à l'APS que les études relatives à ces actions seront lancées "simultanément" et détermineront la nature et la consistance des projets à proposer pour favoriser la création de nouveaux fonciers touristiques et de pourvoir ces zones en équipements nécessaires à la relance et à l'encouragement de l'initiative touristique locale.

La chargée de l'investissement à la direction du tourisme a fait également état de l'inscription, à la faveur du quinquennat en cours, de trois autres grands projets touristiques d'une valeur totale de 19,5 millions de dinars.

Il s'agit de la réhabilitation, pour un montant de 2,5 millions de dinars, du "Chemin des touristes", aménagé sur une distance de 1 800 mètres, à flanc du rocher qui domine les gorges du Rhumel, de l'étude d'un projet de réalisation d'un centre d'information et d'orientation touristique, encore inexistant dans la wilaya pour 2 millions de dinars et de l'élaboration, pour 15 millions de dinars, d'un schéma d'aménagement touristique qui permettra de délimiter les assiettes à d'éventuelles infrastructures touristiques.

INITIATION À L'INFORMATIQUE POUR DES JEUNES AUX BESOINS SPÉCIFIQUES

De jeunes personnes aux besoins spécifiques bénéficient, depuis mercredi à Constantine, d'une initiation à l'informatique dans la perspective de favoriser leur insertion sociale et professionnelle, à l'initiative de l'association "Nour".

Au cours d'une cérémonie d'ouverture de cette formation, le président de l'association a indiqué que le programme de cette session, "ouverte à tous les jeunes handicapés", s'étalera sur six mois au cours desquels ils se familiariseront notamment, avec l'Internet.

Il a relevé que c'est grâce à une aide accordée par le ministère de la Solidarité nationale qui a fourni les équipements informatiques, que cette formation a pu être rendue possible.

À l'heure actuelle, on compte 300 jeunes gens aux besoins spécifiques, répartis sur quatre groupes encadrés, chacun, par 16 animateurs intervenant à tour de rôle dans des séances hebdomadaires de deux heures, a indiqué la même source, précisant que les inscriptions restent ouvertes et sont appelées à augmenter avec le concours de la direction de l'Action sociale et différentes associations. Cette formation vise également à "favoriser l'insertion sociale par la culture", et à "ouvrir des perspectives d'emploi pour les bénéficiaires".

L'une des principales contraintes rencontrées par les jeunes concernés par cette formation a trait aux difficultés de transport vers la Nouvelle-ville Ali-Mendjeli où se déroule cette formation, a-t-on noté au cours de l'ouverture de la session.

CARAVANE DE SENSIBILISATION SUR LES DISPOSITIFS DE L'EMPLOI

Une tournée à travers le territoire de la wilaya de Constantine a mené, jeudi, la caravane de sensibilisation et d'information sur les dispositifs de l'emploi à la commune de Didouche-Mourad, apprend-on auprès des services concernés.

D'une durée de 15 jours, la tournée de cette caravane, entamée le 1er du mois en cours par la commune d'Ibn-Ziad, touchera l'ensemble des communes de la wilaya y compris les localités les plus isolées.

Cette campagne a pour objectif de faire un travail de proximité auprès des jeunes chômeurs et de leurs parents, afin de les sensibiliser et informer sur les différents dispositifs d'emploi mis en place par l'État, a indiqué à ce propos le responsable de cette caravane, Abdelmadjid Boumengar.

Les jeunes des localités isolées sont particulièrement ciblés par cette campagne d'explication et de vulgarisation, qui vise également à la valorisation et à la promotion de l'entreprenariat, notamment chez la femme au foyer, porteuse de projets, indique-t-on.

Des représentants des directions de l'Emploi, de l'Action sociale (DAS), de l'Agence nationale de l'emploi (Anem), de l'Agence de soutien à l'emploi de jeunes (Ansej), de l'Agence de gestion du microcrédit (Angem), ainsi que la Caisse nationale d'assurance chômage (Cnac), sont associés à l'animation de cette caravane. Un intérêt particulier est accordé aux spécialités qui cadrent avec les besoins de chaque région notamment, celles à vocation agricoles où les jeunes reçoivent des explications fournies sur les diverses mesures de facilitation initiées par le gouvernement, notamment les conditions d'accès aux crédits pour la création de PME.

La caravane se veut également une démarche permettant le rapprochement du monde des affaires au milieu universitaire et estudiantin, ajoute-t-on.

Le Courrier d’Algérie

Vendredi 4 - Samedi 5 février 2011



09/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres