CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 02/2009) PATRIMOINE ISLAMIQUE

EMISSION
N° 02/2009

CARACTERISTIQUES

Dessin : Sid Ahmed BENTOUNES
Valeur facial : 15,00 et 20,00 DA
Format : 26mm x 36mm et 36mm x 26mm
Dentelure : 14
Imprimeur : Imprimerie de la Banque d'Algérie
Procédé d'impression : Offset
Document philatélique : une enveloppe 1er jour à 7,00 DA affranchie à 35,00 DA avec oblitération 1er jour illustrée
Vent 1er jour : les mercredi 25 et jeudi 26 février 2009 dans les 48 Recettes principales des postes situées aux chefs-lieux de wilaya et les recettes principales d'Alger 1er novembre, Hussein Dey, ben Aknoun, Chéraga et Rouïba.
Vent générale : samedi 28 février 2009 dans tous les bureaux de poste.
N° : 1518-1518


 



PATRIMOINE ISLAMIQUE

MAUSOLEE SIDI ABDERRAHMANE (ALGER) :
Sidi Abderrahmane Ethaâlibi, de son vrai nom Abou Zeid Abderrahmane Ibn Mohamed Ibn Makhlouf Ethaâlibi, est un penseur algérien et maître fondateur de l'école Ethaâlibia. Il est né en l'an 786 de l'hégire (1384 de l'ère chrétienne) à Oued Isser, dans la wilaya de Boumerdès. Durant les multiples voyages qu'il effectua en quête de connaissances et de savoir, d'abord à l'intérieur du pays, puis à Tunis, au Caire et aux Lieux saints de l'islam, il côtoya de grands penseurs. Après avoir passé une vingtaine d'années de sa vie dans l'acquisition du savoir et l'enseignement, Abderrahmane Ethaâlibi revient en Algérie où on lui confia la magistrature suprême du pays, mais il préféra se consacrer à l'enseignement et à l'écriture.
Il décède le 23 Ramadhan 875 (15 mars 1471) et est enterré au cimetière des Thaâlba à Alger où se trouve son mausolée. Il laissa plus de quatre-vingt-dix ouvrages liés à la religion. Le mausolée de Sidi Abderrahmane, situé à Bâb El Oued à Alger, a été édifié en 1696. Il comprend un cimetière où sont inhumées des personnalités illustres. Dans la coupole de la mosquée, à l'architecture maghrébine, repose Sidi Abderrahmane Ethaâlibi, sous une châsse de bois sculpté et doré. Le sol de la salle est couvert de tapis et les murs sont vêtus de faïences et ex-voto. Un haut minaret carré, reconnaissable de loin, rangé d'arcatures et encadré de bandeaux de faïence, se dresse sur une construction ornée d'un auvent de bois de cèdre. Le mausolée de Sidi Abderrahmane Ethaâlibi a été classé patrimoine national en 1987.
MAUSOLEE SIDI IBRAHIM, EL ATTEUF (GHARDAÏA) :
Cheikh Ibrahim Ibn Manade fait partie du gent docte des années 500 de l'hégire. Considéré comme un savant des plus importants d'El Atteuf à l'époque, il est d'origine zénète (Berbères qui ont habité l'Afrique du Nord). On lui attribua beaucoup de réalisations dans le domaine de la cohésion sociale. A cet effet, il occupe une place de choix dans la mémoire des gens.
Au sud du Ksar El Atteuf se trouve le mausolée de Sidi Ibrahim, à l'intérieur de l'un des plus anciens cimetières de la région d’Oued M’ Zab. Le mausolée est composé d'une petite salle de forme arrondie dont la moitié est enfoncée dans le sol et constitue le noyau de la construction. C'est dans cette salle, qui fut élargie par la suite, que le Cheikh prodiguait l'enseignement. La bâtisse, de forme architecturale simple, est caractérisée par des couleurs éclatantes. Le mausolée est ouvert sur une esplanade par des arcades aux formes différentes. Ces arcades ont une certaine hauteur et sont en harmonie avec les diverses ouvertures et autant de formes opérées au-dessus de larges étals, construits sur les façades extérieures des murs de la tombe du Cheikh. Les techniques de fabrication du mausolée se caractérisent par l'usage du matériau local tel la pierre cimentée à l'aide d'un mélange de chaux et de sable pour la construction de murs porteurs, ainsi que l'usage de troncs de palmiers comme charpente de dallage du toit des arcades.
Cette œuvre architecturale n'a pas cessé d'inspirer de nombreux chercheurs et artistes réputés, à i exemple de Le Corbusier qui concevra la chapelle de Ronchamp, en France, et qui a été classée œuvre mondiale.

A.P
Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



25/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres