CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 06/2012) CASBAHS D'ALGERIE

Emission

06/2012

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: ALI  KERBOUCHE

Valeur faciale: 15,00 – 20,00 et 30,00 DA

Format: 29.00 mm x 43.00 mm

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une carte philatélique 20,00 DA affranchie à 85,00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour: les Mardi 26 et Mercredi 27 Juin 2012 dans les 48 Recettes Principales des postes situées aux chefs- lieux de wilaya et les recettes principales d'Alger 1er novembre, Hussein-dey, Ben-aknoun, Chéraga et Rouïba.

Vente générale: Le Jeudi 18 Juin 2012 dans tous les bureaux de poste.

N° : 1622-1623-1624

 

 

 

 

 

CASBAHS D'ALGERIE

Casbah de Constantine

La ville de Constantine a connu le passage de plusieurs civilisations, imprégnant chacune leurs principes architecturaux sur la vieille médina (la casbah).

L’arrivée des Turcs ajoutera à la Casbah sa vision architecturale qui se caractérise par l’agencement des bâtisses et le tracé des ruelles.

Les travaux d’urbanisation initiés par Salah Bey participeront à leur tour à l’investissement de l’espace urbain hors des murs de la Casbah.

Avec l’occupation française 1837, la Casbah de Constantine a subi des modifications importantes. Elle a été entourée d’une enceinte régulière et continue. Un nombre de constructions ont été démolies pour faire place à des bâtisses au style européen.

En dépit de l’effet du temps et des séquelles irréversibles laissées par l’homme, la Casbah de Constantine a su garder ses richesses historiques et culturelles et ne cesse d’attirer encore les flots des visiteurs.

Casbah de Dellys

L’édification de la vieille Casbah de Dellys remonte à l’époque des Ottomans qui la baptisèrent « Tiddiles ». Elle était alors constituée d’un ensemble de constructions bien agencées, où ont été recensées quelques 200 vieilles bâtisses divisées par des rues et ruelles, possédant toutes les commodités de vie et s’étalant sur une surface globale de 1200 ha.

La Casbah de Dellys a su garder un cachet atypique, forgée par un passé glorieux auquel est associé une beauté naturelle exceptionnelle.

Porte Sarrasine

Sous le règne des Hammadites à la fin du XIe siècle, Bejaia, comptait six portes d'entrée. Il ne subsiste aujourd'hui que deux : Bab El Bahr, communément appelée porte Sarrasine qui s'ouvre sur le port, et Bab El Bounoud, actuellement porte Fouka, dans la haute ville. Edifiée à l'époque du Sultan El Nacer vers 1070, la porte Sarrasine qui donne accès sur la mer faisant partie du dispositif de fortification de la ville.

Le voyageur rencontre en débarquant la porte Sarrazine (Bab El Bahar) un vieil arceau en de pierres et briques, soigneusement conservé.

Aujourd’hui ce legs historique est livré à lui-même aux altérations de l’homme et de la nature

 

Téléchargement de la notice

 

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante

 

 



06/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres