CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 08/1988) PROTECTION DU SINGE MAGOT

Emission

08/1988

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: ALI KERBOUCHE

Valeur faciale: 0,50 – 0,90 – 1,00 et 1,80 DA

Format: 36mm x 26mm et 26mm x 36mm 

Dentelure: 10 ¼ 

Imprimeur: Banque d’Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 1,00 DA affranchie à 5,20 DA avec oblitération illustrée 1er jour.

Vente 1er jour: Les Jeudi 15 et Vendredi 16 Septembre 1988 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Samedi 17 Septembre 1988 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T: 928-929-930-931

N° AP : 602-603-604-605





 

PROTECTION DU SINGE MAGOT

L’Algérie a créé dix parcs nationaux classés à partir de 1983 afin  de conserver des échantillons représentatifs de la grande variété de  paysages, de forêts, de plantes et d’animaux qui font l’originalité de l’écosystème algérien.

Le singe magot, espèce menacée, est  concerné par cette mesure. Chaque année, des centaines de bébés  magots sont saisis par les douanes à travers le monde. Ces animaux  subissent un traumatisme affectant leur comportement par la suite,  car ces saisies peuvent durer plus de 20 jours durant lesquels les singes  attendent dans une cage d’un mètre carré. Le problème majeur est qu’il est difficile de les faire accueillir par les organismes qui ont  rarement de la place pour ces animaux. 

Cela surtout que ces animaux se reproduisent bien en captivité, ce  qui fait que les parcs zoologiques qui ont des groupes de magots  en ont déjà beaucoup.

De plus, la plupart du temps, ce sont des  animaux seuls et donc difficiles à réintroduire dans un groupe. 

Généralement, ils sont euthanasiés.

Un plan de protection a été  tracé par des spécialistes qui proposent de :  

Mener une véritable campagne d’information sur le singe magot  pour sensibiliser le public ;  

Faire connaître dans les établissements scolaires ces animaux et leur manière de vivre à travers des cours pédagogiques, en apprenant  aux élèves à les respecter et à les protéger ;  

Durcir la loi les concernant et punir très sévèrement tout trafic de  ces animaux ;  

Élaborer un programme d’écotourisme permettant d’obtenir  des fonds ;  

Interdire strictement la vente de ces animaux ; 

Mettre en place des équipes spécialisées dans la protection  des magots. 

Quant au plan de réintroduction, il consiste en une territorialité déclarée «réserve naturelle» où les singes seraient protégés contre le braconnage par des personnes maîtrisant le domaine de la protection des espèces et la biologie des singes magots.

Téléchargement de la notice

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

émission précédente image précédenteimage suivante émission suivante



03/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres