CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 10/1998) TOURISME ET ENVIRONNEMENT

Emission

10/1998

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: KRIM  KAMARDINE et MOUNIR  AZZOUZ

Valeur faciale: 5,00 – 10,00 et 24,00 DA

Format: 25mm x 35mm et 35mm x 25mm

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 2,00 DA affranchie à 41,00 DA avec oblitération 1er jour.

Vente 1er jour: le jeudi 04 Juin 1998 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Samedi 06 Juin 1998 dans tous les bureaux de poste.

N° : 1170-1171-1172

 

 

 

 

TOURISME ET ENVIRONNEMENT

Protéger l'environnement, c'est protéger l'être humain. Bien souvent l’homme oublie cette vérité en causant des déprédations à la nature en se portant ainsi préjudice.

Partout dans le monde, les catastrophes subies par l'environnement ont coûté cher et ont nécessité des moyens et des programmes considérables pour sa protection et sa sauvegarde.

Avec 2.381.741 Km2 et 1.200 kilomètres de côte, l'Algérie présente une grande variété de climats et de végétation constituant par là même un patrimoine naturel et touristique exigeant une sauvegarde et une valorisation harmonieuse et cohérente.

Pour le tourisme, le milieu physique et les éléments qui le constituent sont la matière première propice au développement des produits touristiques dont bénéficieraient directement le citoyen et l'économie

De vastes programmes de préservation de l’environnement ont été initiés par l'Etat depuis de nombreuses années, intégrant de plus en plus des préoccupations conformes aux nécessités économiques et sociales du pays.

L'eau, élément indispensable à la vie et au travail est un capital précieux à protéger et à promouvoir. De même, nos côtes ne sont pas épargnées par le fléau de la pollution, causé par l'inconscience et l'ignorance de l'être humain, qui constitue un danger pour la faune et la flore marine et qui ne cessent de subir des agressions permanentes.

Cette situation est aggravée par des actions destructrices que sont l'extraction exagérée de sables, les incendies de forêts, la pollution des nappes, de l'atmosphère, etc...

En cette occasion de la journée mondiale de l'environnement célébrée chaque année, le' 5 juin, il est nécessaire de souligner le caractère interdépendant du tourisme et de l'environnement car les deux secteurs sont fragiles et ne peuvent que coexister. C'est pourquoi, pour la création d'un écotourisme, il conviendrait de tenir compte de l'environnement dans toute réalisation d'infrastructure qu'elle soit balnéaire, saharienne, climatique ou thermale.

L'environnement ne cesse de subir les affres de l'industrialisation et de l'urbanisation de par le monde. Ceci incité l'apparition au niveau international et national de mouvements d'écologie menant de pair avec les autorités publiques de larges actions de sensibilisation pour la protection de l'environnement, capital commun de l'humanité.


P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



27/12/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres