CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 12/2003) SOLIDARITE AVEC LES VICTIMES DU SEISME DU 21 MAI 2003

Emission

12/2003

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: SID AHMED BENTOUNES

Valeur faciale: 5,00 DA

Surtaxe : 5,00 DA

Format: 25mm x 35mm

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour à 7,00 DA affranchie à 17.00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour: les Mercredi 03 et Jeudi 04 Décembre 2003 dans les 48 Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Samedi 06 Décembre 2003 dans tous les bureaux de poste.

N° : 1354

 

 

 

 

 

SOLIDARITE AVEC LES VICTIMES DU SEISME DU 21 MAI 2003

Les tremblements de terre ou séismes, sont des mouvements de l’écorce terrestre provoquée par une rupture de la matière constituant croûte terrestre. Cette rupture provient d’un effondrement souterrain en un point appelé « hypocentre » ou « foyer » les effondrements qui en résultent donnent naissance à des ondes et à des vibrations qui atteignent successivement des points de la surface du sol de plus en plus éloignés du foyer.

Quelques Wilayas du pays ont récemment vécu ce phénomène naturel qui a provoqué un séisme puissant dont l’épicentre a été localisé dans la Wilaya de Boumerdes qui a enregistré le plus grand nombre de pertes : des centaines de vies humaines, des localités et des quartiers entièrement rasés, telles que Zemmouri et Corso.

Le 21 Mai 2003, vers 19h 45mn, un grondement sourd s’élève des entrailles de la terre, le sol se met a tanguer dangereusement. La catastrophe est si subite que toute tentative de fuite est quasi impossible .En quelques secondes c’est le désastre .Ceux qui habitent les étages supérieurs se retrouvent à même le sol, et ce de dessous n’existent plus déjà .Les survivants sont hébétés devant le spectacle terrible de la désolation.

Dés les premières heurs qui ont suivi la catastrophe, la communauté nationale a organisé toute son activité en fonction du drame.

Dans tout le pays, des bras sont tendus pour offrir du sang d’abord, ensuite tout ce qui est susceptible d’atténuer les souffrances des sinistrés.

L’élan de solidarité a dépassé les frontières .Quelques heurs après la catastrophe, des pays frères et amis offrent spontanément leurs soutien, certains participent directement aux secours.

Le Président Bouteflika s’est déplacé à deux reprises sur les lieux du sinistre. Des mesures urgentes et concrètes sont prises :

- Les régions touchées par le séisme sont déclarées « zones sinistrées ».

- Une commission nationale est constituée sous la présidence du Premier Ministre. Elle a essentiellement pour mission de mettre tout les moyens nécessaires à la disposition des autorités locales et de coordonner toute les opérations visant à répondre aux besoins des régions touchées.

Tous les efforts ainsi déployés manifestent d’une manière spectaculaire la ferme détermination du peuple Algérien et de ses dirigeants à bâtir, par eux- même, de nouvelles cités de paix, de justice et de progrès.

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



27/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres