CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 12/2005) Journée Mondiale de lutte contre la Drogue et la Toxicomanie

Emission 

12/2005 

CARACTERISTIQUES 

Dessinateur: ALI  KERBOUCHE 

Valeur faciale: 15,00 DA 

Format: 35mm x 25mm 

Dentelure: 14 

Imprimeur: Imprimerie de la B.C.A.  

Procédé d'impression: Offset 

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour à 7,00 DA affranchie à 22.00 DA avec oblitération 1er jour illustrée 

Vente 1er jour: les Dimanche 26 et Lundi 27 Juin 2005 dans les 48 Recettes Principales des postes situées aux chefs- lieux de wilaya et les recettes principales d'Alger 1er novembre, Hussein-dey, Ben-Aknoun, Chéraga et Rouïba. 

Vente générale: Le Mardi 28 Juin 2005 dans tous les bureaux de poste. 

N° : 1411 

 

 

 

Journée Mondiale de lutte contre la Drogue et la Toxicomanie 

De nos jours, la toxicomanie constitue l'un des plus grands maux qui ronge les sociétés modernes, particulièrement, celles qui traversent des crises économiques, sociales, politiques et souffrent de contradictions et d'incohérences. 

Quand on évoque la toxicomanie, on pense à des drogues telles que haschisch, héroïne, cocaïne. Une notion bien restrictive de la toxicomanie que l'Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S) définit comme "l'absorption volontaire, abusive, périodique ou chronique, nuisible à l'individu et à la société, d'une drogue naturelle ou synthétique". A ce titre, l'alcool à des doses excessives, les médicaments psychotropes qui affectent le système nerveux et conduisent à une pharmacodépendance ainsi que d'autres produits chimiques sont aussi des drogues. 

La frange la plus exposée à ce fléau est constituée par les adolescents. A cet âge de la vie ou la période du bouleversement physiologique est très profonde, l'expérience de la drogue peut répondre à un besoin de risque, de provocation, de transgression et de révolte typique surtout si les sujets évoluent dans des terrains propices au développement de ce fléau, telles que les familles déséquilibrées et les sociétés qui connaissent des crises. 

A l'instar des autres pays, l'Algérie a pris conscience de ce mal qui ronge une partie de la jeunesse. Des efforts considérables sont déployés par les pouvoirs publics pour endiguer, sinon éradiquer le développement de ce mal dévastateur. En plus des actions menées par l'Etat, des organisations du mouvement associatif national s'activent par des actions d'information et de sensibilisation, à prendre en charge les jeunes en difficultés dans leurs milieux de vie. 

C'est ainsi que des initiatives sont entreprises pour créer un cadre sain assurant l'épanouissement et l'intégration dans le tissu social, en occupant les jeunes, touchés par les problèmes de drogue, par des activités éducatives, culturelle, sportives et de loisirs. 

A.P 

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante 



01/01/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres