CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 14/1990) 30ÈME ANNIVERSAIRE DU 11 DÉCEMBRE 1960

Emission

14/1990

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: KRIM  KAMARDINE

Valeur faciale: 1,00 DA

Format: 25mm x 36,5mm 

Dentelure: 11 ¼ x 11 ¾

Imprimeur: Enschede.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 1,00 DA affranchie à 2,00 DA avec oblitération 1er jour.

Vente 1er jour: Les Mardi 11 et Mercredi 12 Décembre 1990 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Jeudi 13 Décembre 1990 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T: 991

N° AP : 664

 

 


30ÈME ANNIVERSAIRE DU 11 DÉCEMBRE 1960

L'Algérie commémore le 30e anniversaire des manifestations populaires du 11 décembre 1960. Comme chaque année, cette journée est consacrée à l’évocation de la mémoire des martyrs tombés ce jour-là, à travers le territoire national, sous les armes des forces coloniales pour avoir manifesté dans la rue leur parfaite adhésion à la cause de l’indépendance. 

Très largement suivies par la population algérienne, les manifestations du 11 décembre 1960 demeurent un symbole vivant de la détermination du peuple à recouvrer sa liberté. Ce fut également une action  – fort significative et lourde de conséquences – de soutien au Front  de libération nationale (FLN) et à son aile politique et diplomatique, le Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA). 

La manifestation populaire est venue en réponse à la visite en Algérie du général de Gaulle, ressentie comme une vive provocation par les Algériens qui avaient, ce jour-là, répondu au mot d’ordre de  grève générale lancé par le FLN.  Des rassemblements populaires ont eu lieu sur les places publiques un peu partout en Algérie.

A Alger, un regroupement populaire massif s’est formé sur la place du Champ-de-Manœuvre (1er-Mai  actuellement) et les manifestants, soudés et mobilisés derrière l’emblème national, ont commencé à marcher en scandant Tahya  Djazaïr ! (vive l’Algérie). Très vite, la manifestation se propageait dans tous les quartiers de la capitale. Devant l’ampleur de la mobilisation  populaire, l’armée coloniale a tiré sur les manifestants,  faisant des centaines de victimes. 

Suite à ces événements sanglants du 11 décembre 1960, l’ONU  vote une motion le 20 du même mois, reconnaissant officiellement  la représentativité du GPRA sur la scène internationale.  Pour ce 30e anniversaire du 11 décembre 1960, des manifestations  culturelles et des rendez-vous littéraires ainsi que des expositions artistiques sont initiés à travers le territoire national.

Des hommages  aux martyrs et des cérémonies de recueillement au pied des stèles  commémoratives sont organisés dans toutes les villes d’Algérie.

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



25/03/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres