CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

emission Bloc et Feuillet N° 02. (1975) JEUX MEDITERRANEENS ALGER 1975

Emission

Bloc Feuillet 02/1975

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: SID AHMED BENTOUNES

Valeur faciale: 04,50  DA

Format: 135,00 mm x 135,00 mm 

Dentelure: Non dentelés

Imprimeur: Delrieu

Procédé d'impression:

Couleur : Multicolore

Document philatélique: Une oblitération 1er jour illustrée.

Vente anticipée: les Mercredi 20 et Jeudi 21 Août 1975  

-        A la Recettes Principales des postes d'ALGER

-        A la Recettes Principales des postes de CONSTANTINE

-        A la Recettes Principales des postes de LAGHOUAT

-        A la Recettes Principales des postes d’ORAN

Vente générale: Le Samedi 25 Août 1975 dans tous les bureaux de poste.

N° YV : 01B

N° AP : 288

 

 

Jeux Méditerranéens Alger 1975

 

L’Algérie organise, du 23 août au 6 septembre 1975 à Alger, les 7es jeux Méditerranéens, un événement quadriennal qui s’est installé dans les calendriers des manifestations sportives régionales.

C’est la première manifestation sportive d’envergure organisée par l’Algérie indépendante qui, pour l’occasion, et en application de son programme de relance et de développement sportifs inscrit dans le premier plan quadriennal, inaugurera un grand complexe olympique qui comprend, outre le stade olympique, déjà fonctionnel, un palais des sports de 6 000 places, un stade d’athlétisme, un centre nautique de trois piscines dont deux olympiques, une série de terrains pour les sports collectifs et le tennis, un Centre national de la médecine sportive et un Institut supérieur d’éducation physique et sportive. Cette édition verra la participation de 15 nations pour un total de quelque 3 000 athlètes dont 500 filles qui concourront dans 20 disciplines sportives. Convaincue des nobles valeurs de paix, de fraternité et d’amitié que peut véhiculer le sport, l’Algérie organise, en parallèle et à la même période, le Festival méditerranéen des danses et chants populaires.

Ces deux manifestations, l’une sportive et l’autre culturelle, s’associent en symbiose pour faire d’Alger le cœur vibrant du Bassin méditerranéen, dont le surnom «lac de la paix» sera à juste titre et plus que jamais vérifié.

 

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



31/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres