CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

Espace public squatté au coudiat

Y a-t-il une loi dans cette ville ?

Il y a près de deux mois, une clôture métallique d’environ 12 mètres, ceinturant un espace de stationnement de cinq voitures, a été érigée juste en face de l’entrée principale du Musée national Cirta. Un fait qui a fait réagir des habitants du Coudiat.

Ces derniers se sont insurgés contre le squat de cet espace, et qui en plus bloque la vue sur la place de la Brèche et déforme complètement le paysage, juste devant un musée qui demeure une destination très prisée par les touristes. Pour en savoir plus sur cette affaire nous avons mené nos propres investigations. Interrogée en premier, la directrice du musée Cirta, Keltoum Daho nous dira à ce propos : «J’ai été sollicitée par les services de la commune de Constantine, le maire en personne, pour leur céder cet espace réservé au stationnement des véhicules du musée, et qui devra être exploité pour des travaux dont j’ignore la nature».

Contacté à son tour, le chargé de communication de l’APC de Constantine, Farid Djouamaâ, nous a indiqué que les services de la mairie n’ont reçu aucune instruction concernant l’installation de cette clôture. Il nous a orientés par contre vers la DUC où un chef de service nous fera savoir que cet espace a été réservé pour le dépôt du matériel et des équipements de la direction du logement (DL) qui opère actuellement au centre-ville de Constantine pour la restauration des immeubles.

Malheureusement, lors de notre passage, hier, par les lieux, nous avons remarqué que deux voitures étaient garées à l’intérieur et point de matériel. Relevons que ces clôtures anarchiquement placées ont donné un aspect hideux à cet espace. Un véritable gâchis. Les habitants du Coudiat se posent la question : pourquoi on a choisi un tel espace pour le squatter et le transformer en dépôt, alors que les dépôts ne manquent pas dans la ville, notamment parmi le patrimoine de la commune. A-t-on vraiment pensé aux conséquences de cette décision prise au mépris des habitants, du bon sens et de la loi.

Enfin y a-t-il vraiment une loi dans cette ville ?

 

Par / O. -S. Merrouche

El Watan le 09.08.14

http://www.elwatan.com/regions/est/constantine/y-a-t-il-une-loi-dans-cette-ville-09-08-2014-267360_129.php



13/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres