CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

Monument aux morts

Bechiri Khodja empêché d’exposer ses œuvres

C’est l’image d’un artiste blessé, déçu et décontenancé qu’on voit sur une vidéo postée sur la page Facebook du groupe «Constantine ma ville», animée par des Constantinois passionnés du travail de bénévolat pour la préservation et la sauvegarde des sites naturels de la ville. Connu pour être un artiste entreprenant qui aime s’installer au beau milieu de la nature et des sites originaux du Vieux rocher pour réaliser ses tableaux, Bechiri Khodja ne se doutait guère qu’il allait connaître une mésaventure décourageante au Monument aux morts.

Cela s’est passé le 15 octobre dernier, où par une belle journée d’automne, l’artiste est allé exposer quelques-unes de ses œuvres, tout en travaillant sur place. Une manière de faire connaître ses travaux au nombreux public qui choisit de se déplacer vers ce lieu enchanteur de par sa nature et de sa valeur historique. Malheureusement pour lui, Bechiri Khodja sera empêché d’installer ses affaires par des agents dont on ignore l’identité et la fonction. Très découragé, l’artiste n’a pas trouvé quoi dire. «C’est vraiment désolant de vivre de telles situations, surtout qu’il s’agit d’un lieu touristique qui attire du monde, et moi je ne suis ici que pour établir ce contact entre un artiste et des visiteurs, rien de plus», regrette-t-il. Une question se pose avec insistance : Bechiri Khodja, un artiste bien connu à Constantine, avait-il vraiment besoin d’une autorisation des autorités pour s’adonner à sa passion de toujours sans déranger personne, au moment où des centaines d’énergumènes s’adonnent à des activités illégales en plein centre-ville sans être inquiétés ?

Par/Arslan Selmane

El Watan



09/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres