CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

Parc culturel de l'Ahaggar

PARC NATIONAL

 DE L 'AHAGGAR


Le Parc National De L'ahaggar a pour objectif de protéger, de conserver et de valoriser les sites préhistoriques protohistoriques, archéologiques et historiques ainsi que le milieu physique dont ils font partie (patrimoine physique - faune et flore). Il est également chargé de la protection et de la valorisation du patrimoine ethnographique.

Il a été crée sous la dénomination de « Office du Parc National de l'Ahaggar» (O.P.N.A) par le décret n087- 231 du 03 Novembre 1987. L'O.P.N.A. a été proposé sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1988. Couvrant une superficie de 450 000 Km2, il se trouve à l'extrême Sud de l'Algérie.

Du point de vue administratif, le parc fait partie de la wilaya de Tamanrasset et possède un poste de contrôle et de protection à Timiaouine (Wilaya d'Adrar).

Du point de vue biogéographique, la végétation est caractérisée par la coexistence de trois types de flores: - Une flore méditerranéenne à base d'Olivier, Myrte, Lavande et Armoise.

- Une flore tropicale à base de Calotropis et Acacias.

- Une flore saharienne à base de Palmier, Tamarix et Drinn.

La flore spontanée de l'Ahaggar constitue une ressource tant pour la faune domestique que sauvage. Elle est également utilisée en médecine traditionnelle, pour les usages domestiques, l'artisanat et l'habitat.

Les gravures et les peintures rupestres de la région prouvent qu'à l'époque humide, la faune était abondante représentée surtout par: des Eléphants, des Rhinocéros, des Hippopotames, des Buffles, des Girafes, des Lions et des Autruches. Actuellement, la faune du parc n'est représentée que par des espèces d'origine saharienne. Parmi ces espèces, nous citons: le Mouflon à manchettes, la Gazelle dorcas, le Fennec, le Renard famélique, le Guépard, le Rat épineux, le Daman des roches: espèce en danger.

L'avifaune est représentée par 91 espèces d'oiseaux, telles que: l'Aigle des steppes, le Busard Saint Martin, la Cigogne noire, la Cigogne blanche, la Tourterelle maillée, le Canard pillet, la Fauvette du désert, et le Circaète Jean le Blanc. Comme on peut rencontrer certains types de poissons et de reptiles.

Le Parc national de l'Ahaggar présente un intérêt naturel appréciable. Il représente un immense réservoir de sites préhistoriques, protohistoriques, archéologiques et historiques datant de 600 000 à

1 million d'années et témoignant des premières manifestations humaines. Des centaines de gravures et de peintures, de monuments funéraires jonchent les territoires du Parc.

Parmi les sites les plus célèbres, on peut citer: le massif de la Tafedest, l'Immidir, l 'Ahnet, les sites à gravures et peintures de Tit-Aguenar-Silet, le Tassili du Hoggar, le Tassili Tin Missao, la Casbah de Silet, la Casbah

«Badjouda » à Ain Salah et le Monument de Tin Hinan à Abalessa.

Parcs Nationaux & Réserves Naturelles



19/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres