CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

Premier salon national de philatélie à Alger


Le 1er Salon national de la philatélie a ouvert ses portes mardi à Alger sous la supervision de la ministre de la Poste, des télécommunications, des technologies et du numérique, Houda Imane Feraoun, à l'occasion de la célébration du 55e anniversaire de l'émission du premier timbre-poste algérien avec les couleurs de l'Algérie indépendante.

L'inauguration du salon s'est déroulée en présence des ministres de la Culture, Azzedine Mihoubi, de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, et de l'ambassadeur de la Palestine à Alger, Louai Aissa, la Palestine étant l'invitée d'honneur de cette édition.

Ce salon, le premier du genre, qui s'étalera jusqu'au 3 novembre vise à faire connaitre aux jeunes l'histoire de l'Algérie à travers les timbres, a indiqué la directrice du timbre-poste et Commissaire du salon, Siham Lakhdari qui a ajouté que le premier timbre-poste algérien avait été émis le premier novembre 1962, pour célébrer le 8eme anniversaire du déclanchement de la glorieuse guerre de libération. Ce timbre-poste qui illustre le drapeau national symbolise "la souveraineté nationale, glorifie la guerre de libération et l'unité du territoire national et illustre l'appartenance algérienne et africaine".

A cette occasion, Algérie poste a émis une feuille postale composée de deux timbres-poste, pour célébrer le double anniversaire du déclanchement de la guerre et l'édition du premier timbre-poste algérien.

La feuille porte la photo de la maison du chahid Rabah Idir, située au village d'Ighil imoula (wilaya de Tizi Ouzou), ou a été édité la Proclamation du 1er Novembre 1954.

La feuille porte également la photo de la machine qui avait imprimé le premier timbre-poste de l'Algérie indépendante. Le timbre été imprimé par Krimate Hassen, propriétaire de l'imprimerie "Les éditions artistiques", située à Hussein Dey (Alger).

Mme Feraoun a signé et cacheté le premier jour de ces deux timbres.

Le timbre-poste illustre plusieurs symboliques et repères historiques, naturels ou géographiques de l'Algérie, Il constitue un ambassadeur qui ancre l'histoire glorieuse de l'Algérie dans la mémoire des jeunes, a indiqué Mme Feraoun, appelant ces derniers à collectionner et à échanger les timbres afin de préserver cet héritage.

A.P.S



03/11/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres