CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

RESERVE NATURELLE DES BABORS

RESERVE NATURELLE

DES BABORS

 

La création de la Reserve Naturelle Des Babors vise à protéger les espèces endémiques de faune et de flore (plus particulièrement la Sittelle Kabyle et le Sapin de Numidie) et leur reconstitution. Elle fut l'objet des discussions depuis 1930.

S'étendant sur une superficie de 2 367 Ha, le Mont des Babors se situe dans la région de la petite Kabylie. Le Mont des Babors, se trouve à proximité de la mer à 20 Km à vol d'oiseau et en bordure des Hauts plateaux de la région de Sétif.

Du point de vue administratif, le Mont des Babors fait partie de la wilaya de Sétif, bassin versant

D'Ighil-Emda. Le Djebel Babor représente un relief accidenté avec une crête relativement plate, s'allongeant sur environ 7 km.

La végétation composant la forêt domaniale des Babors est une relique. Elle comporte l'unique station du Sapin en Algérie. Plusieurs peuplements caractérisent la forêt des Babors: le peuplement de cèdre, le peuplement de Chêne zeen, le peuplement du Sapin de Numidie, la Chênaie Sapinière et le peuplement de Chêne vert.

La faune de la forêt des Babors est aussi riche que sa flore. Cette faune se distingue par plusieurs espèces en particulier la Sittelle Kabyle. Parmi les mammifères identifiés, on note: le Singe magot, le Chacal, le Renard, le Sanglier, la Belette, l'Hérisson algérien, le Lapin, la Genette, la mangouste, l'hyène. A 1 250-1 300 m d'altitude, on signale l'existence de reptiles. En effet, on trouve 5 espèces de Lézards dont deux ont été identifiés, il s'agit de Lacerta secula et Lacerta  oscullata ta. La présence de Coléoptères, Lépidoptères, Hyménoptères et Orthoptères a été signalée. En 1975, Villiard, a découvert un Crabe endémique des Babors: le Carabus marrotharax qui loge sous la neige pour hiverner. Enfin, on note la présence d'un grand nombre de criquets. Des ossements à peine fossilisés, attestent que l'Ours brun, le Mouflon ainsi que la panthère existaient au niveau des grottes des Babors.

Les Monts des Babors présentent une rareté naturelle pour la recherche scientifique et recèle une richesse botanique et faunistique unique en Algérie. Ce massif est aussi l'une des rares régions où subsiste encore le Singe magot. Cette région a également été marquée par la guerre de libération. Le Mont des Babors est un refuge à quelques reliques glaciaires uniques au Maghreb, telles que:

Orchis nidus et Populus trémula.

Parcs Nationaux & Réserves Naturelles



19/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres