CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

Un timbre dédié à Mouloud Mammeri : le message politique d’Algérie Poste


Un buste de l'écrivain et chercheur Mouloud Mammeri

Après la caravane littéraire organisée par le Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA), en juillet dernier, en hommage à l’écrivain et anthropologue Mouloud Mammeri, suivi d’un colloque international, début novembre, sur la vie et l’œuvre de l’écrivain, avec la participation de plus de 30 académiciens et chercheurs algériens et étrangers, Algérie Poste a pris l’initiative d’émettre un timbre-poste à l’effigie de Mouloud Mammeri, à l’occasion de la célébration du centenaire de sa naissance.

La cérémonie sera organisée, en partenariat avec le HCA, jeudi 28 décembre à l’Opéra d’Alger et placée sous le haut patronage du président de la République. Selon un communiqué adressé à la rédaction, Algérie Poste estime que cette initiative «atteste du grand intérêt que porte l’Etat pour l’homme de littérature Mouloud Mammeri, cette figure emblématique de l’intellectuel algérien intègre qui a consacré toute sa vie à ses recherches en langue, en littérature et à la civilisation amazighe».

Si la réhabilitation officielle de ce grand écrivain et chercheur algérien ne peut être que bien accueillie, en ce sens qu’elle est venue réparer une injustice à l’égard d’un intellectuel longtemps banni à cause de son engagement pour la langue amazighe, la manière zélée dont cela se fait ne laisse aucun doute sur la volonté du pouvoir de récupérer une figure aussi populaire. C’est aussi une manière de crédibiliser cet organisme chargé de la promotion de tamazight, qu’est le HCA, à l’heure où il est pointé du doigt et discrédité par les dernières manifestations protestant contre le rejet par l’APN d’un amendement relatif à la promotion et à la généralisation de l’utilisation de la langue amazighe.

Dans une déclaration au lendemain de ces protestations, le secrétaire général du HCA (le poste de président n’est pas pourvu depuis plusieurs années) a énuméré une série d’acquis réalisés dans le domaine de la promotion de la langue et de la culture amazighes, y compris dans le domaine de l’enseignement, en citant la caravane Mouloud Mammeri, qui s’était déroulée bien avant les événements de Kabylie, comme une des réalisations importantes en la matière. Doit-on comprendre par-là que l’impression d’un timbre-poste dédié à ce symbole du combat pour tamazight n’aura, lui non plus, aucun impact sur le cours des événements ?

Par R. Mahmoudi

Algérie patriotique



01/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres