CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

Via ferrata à Constantine


En ce jour du 27 juin 2020 et après la fin de la formation 1er degré « petit maillon rapide » délivrée par le CAV Section action spéléo canyon Constantine, quoi de beau qu’une sortie plaisir sortie via ferrata où nos membres qui ont passé et réussi l’examen vont pratiquer tout ce qu’ils ont appris au coure de leur formation, dans un seul lieu. Et quoi de mieux que les imposantes gorges du Rhummel.

Accompagnez désormais de mes collègues, car ils ont dépassé le statut d’élève Seddik Rick Bouhbila et Mohamed Brihmet, qui ont prouvé avant-hier leurs capacités à maîtrise le technique du cordage, en plus d’une troisième personne invitée notre mascotte Ahmed « La graine », direction les gorges du Rhummel pour faire un rite de passage symbolique qui sera notre coutume si Dieu le veut dans nos prochaines formations.

Les impressionnantes gorges du Rhummel ! Qui n’a pas rêvé de les traverser un jour ? Qui n’a pas voulu avoir la sensation de liberté et le frison d’une journée dans ces lieux. Qui n’a pas rêvé des voire les sources pétrifiante ou la grotte de l’ermite, et bien tous ces souhaits et ces rêves elles ont été exaucées ou du moins une partie d'elle pour mes collègues.

Et malgré ce que nous avons trouvé de déprimant et je n’entre pas dans les détails, leur charme et leur impressionnant ensorcellement restent inégaler.

Nous avons aimé faire plus. Allez plus loin mais notre évaluation de la situation nous a imposé un point prises à ne pas dépasser, non pas par peur ou par incapacité mais pour un respect de sécurité et l’application de la  dixième commandement du CAV, une des leçons du 1er degré.

Sept heures et vingt minutes le temps de notre contemplation dans ce lieu féerique. Peu importe la pollution ou même le saccage observer en passant de la destruction de chemin par endroits jusqu’au vol des plaquettes et du câble en acier de la main courante mise par le GRIMPE 25 pour une éventuelle intervention dans ce milieu périlleux.

Par cette sortie plaisir mes accompagnateurs m’ont prouvé ce jour que ma formation à porter ces fruits, et que désormais je n’ai rien à craindre pour eux, et qu’ils sont prêts pour prendre on charge d’autres personnes pour l’aventure en toute sécurité. Car ils seront (ces personnes) dans bonnes-mains. Celle de Seddik et Mohamed.

Par / Djeghim Chaouki

 


 

  

  


 

  



28/06/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres