CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

CAPITALE TENDANCE EN 2018 GRÂCE À SES MERVEILLES NATURELLES

L'Algérie a le vent en poupe


Il est temps de rentabiliser tous ces trésors

Constantine dans une liste de 11 villes du monde «hors du radar» à explorer en 2018 et l'Algérie dans le top 10 des meilleures destinations touristiques pour cette année.

L'Algérie veut doubler le nombre de ses touristes internationaux en 10 ans. Le challenge est réalisable à plus d'un titre car l'Algérie est l'un des plus beaux pays au monde. Il ne s'agit pas là du discours d'un enfant fanfaron du pays et juste pour la fioriture, mais d'une réalité palpable, soutenue par de multiples classifications faites par des organisations internationales et depuis bien des années. On peut rappeler, à titre d'exemple, le classement en 2010 de l'Organisation mondiale de la protection de l'environnement (Greenpeace) où l'Algérie a été retenue parmi les 10 plus beaux pays du monde en raison de «sa diversité naturelle et aussi pour ses vues pittoresques».

Les mille et un paysages du pays sont le meilleur témoignage de la splendeur du pays avec ses 1200 km de côte, ses plages merveilleuses, sa corniche, ses grottes, les ponts suspendus, les villes antiques ou encore son Sahara envoûtant. Cet atout touristique est chaque jour reconnu de par le monde. Hier, le magazine américain USA Today a inclus la ville de Constantine dans une liste de 11 villes du monde «hors du radar» à explorer en 2018. L'information rapportée par TSA précise que pour l'établissement de cette liste, le magazine s'est appuyé sur l'expérience de l'explorateur Sal Lavallo, l'un des plus jeunes américains à avoir visité les 193 Etats membres de l'Onu. «Il y a beaucoup de plates-formes d'observation et les vues sont stupéfiantes», a expliqué Lavallo ajoutant : «C'est une combinaison des cultures nord-africaines, berbères et françaises». Et ce touriste professionnel n'est pas le seul à avoir été épris par la beauté de la nature de l'Algérie.

Un autre voyagiste, français cette fois, a affirmé, dernièrement, qu'Alger est la «nouvelle capitale tendance du Maghreb» en 2018. Ce touriste français, membre de l'équipe «Voyageurs du Monde», une agence de voyages spécialisée dans le voyage individuel personnalisé, a classé l'Algérie dans le top 10 des meilleures destinations touristiques en 2018.

La destination Algérie, selon sa description, permet une rencontre avec un pays qui «regarde à nouveau vers la lumière». «Alger a le vent en poupe. Un air de renouveau file entre l'héritage culturel de sa Casbah classée par l'Unesco, l'amphithéâtre de ses collines dégringolant dans la Méditerranée, ses bâtiments des années 1950, en plein revival. Des quartiers entiers se transforment et voient fleurir restaurants ethniques, burger et sushi bars, roof top et boutiques de déco.» Mieux, «Voyageurs du Monde» propose de renouer avec l'amitié franco-algérienne dès le printemps prochain. «Après une décennie sombre, nous allons enfin pouvoir redécouvrir les merveilles d'un pays au potentiel énorme. L'Algérie, c'est l'Iran du Maghreb !». Par ailleurs, Alger a été classée à la dixième place des villes les plus visitées par les Français durant l'année 2017, selon le Routard, qui se base sur les données des réservations du site Skyscanner. Il y a lieu de rappeler qu'en 2015, un «Thalassa spécial Algérie» a été réalisé.

L'émission qui fait découvrir la mer sous toutes ses coutures, a rendu visite à l'Algérie dans un documentaire de 110 minutes intitulé «L'Algérie, la mer retrouvée». Ce documentaire qui a attiré plus de 2,6 millions de téléspectateurs en une soirée, a réussi cet exploit en diffusant les images des magnifiques côtes algériennes.

Une merveille à couper le souffle. En plus de ces panoramas, le reportage a véhiculé une autre vérité celle de la vie paisible que mènent les enfants du pays qui malgré leur diversité, réussissent dans la plus grande tolérance à cohabiter simplement. Thalassa, Voyageurs du Monde, Routard ou encore Greenpeace ont permis de montrer l'Algérie, ses habitants et ses paysages dans toute leur splendeur.

L'Algérie semble aujourd'hui définitivement débarrassée des clichés qui lui collaient, il y a quelques années, à la peau.

Le pays n'étant plus pestiféré, ses dirigeants doivent impérativement exploiter le trésor que leur offre la nature et développer le secteur du tourisme. Ils doivent auparavant développer une image de marque forte et distinctive pour la destination Algérie.

Les responsables algériens doivent relever le défi du marketing afin de créer l'engouement pour cette Algérie qui renferme des mystères, des secrets, des trésors et qui est d'une beauté captivante.

Par/Hasna YACOUB

L’EXPRESSIONdz.com



08/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres