CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

CONSTANTINE : LE TELEPHERIQUE REPREND DU SERVICE BIENTOT

Le téléphérique de Constantine, à l’arrêt depuis près de deux mois, reprendra du service "au plus tard, au début de la semaine prochaine", a déclaré dimanche à l’APS le directeur de l’Entreprise de transport urbain de Constantine, Abdelhamid Kharchi.

Le même responsable a indiqué que les travaux de maintenance qui ont ciblé les câblages et les installations des trois stations de la rue Tatache, du CHU Benbadis et de la cité Emir-Abdelkader, sont achevés à "95 pour cent".

Des contacts ont été pris avec les services de l’entreprise publique d’expertise Vérital, pour un ultime contrôle avant la remise en service du téléphérique, selon la même source.

La longue période de maintenance est essentiellement due aux "procédures de commande et de réception" des pièces de rechange des différents câbles et autres appareils depuis la Suisse, a ajouté M. Kharchi, notant que le fait que la maintenance ait touché, pour la première fois, les trois stations du téléphérique à la fois, a également contribué à "allonger" la durée d’arrêt.

Il a également rappelé que ses services ont mis à la disposition des usagers du téléphérique des bus pour desservir les quartiers situés sur l’itinéraire du téléphérique, ce qui a permis, selon lui, de "limiter les désagréments" causés aux usagers.

Mis en service en juin 2008, le téléphérique de Constantine s’est "parfaitement adapté avec les particularités topographiques du centre-ville", ont indiqué, de leur côté, les services de la direction de wilaya des Transports.

Quelque 8.000 usagers, en moyenne, utilisent par jour ce moyen de transport qui relie le centre-ville, depuis la rue Tatache (non loin du pont suspendu), au CHU Benbadis puis jusqu’à la cité Emir-Abdelkader et ses prolongements.

Deux nouvelles lignes de téléphérique ont été inscrites pour la ville de Constantine, la première devant faire la jonction entre le centre-ville et la cité Bekira, près de Hamma-Bouziane, et la seconde ira du centre-ville à la cité Daksi.

Une fois opérationnelles, ces deux lignes cibleront une population estimée à 150.000 habitants et contribueront à désengorger le trafic automobile dans le centre de Constantine et dans les quartiers desservis.

(APS) mardi 21 mai 2013



22/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres