CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 01/2002) BIJOUX DES AURES

Emission

01/2002

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: SID AHMED BENTOUNES

Valeur faciale: 5,00 – 5,00 et 24,00 DA

Format: 25mm x 35mm

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour à 2,00 DA affranchie à 36.00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour: les Mercredi 23 et Jeudi 24 Janvier 2002 dans les 48 Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Samedi 26 Janvier 2002 dans tous les bureaux de poste.

N° : 1302-1303-1304

 

 

 

 

BIJOUX DES AURES

   La région des Aurès, massif montagneux au nord-est de l’Algérie, détient un important héritage d’arts et métiers populaires aussi riche que varié.

   Ce patrimoine millénaire s’étend à plusieurs domaines de production, dont la bijouterie : Une spécialité particulièrement appréciée par la population féminine.

   A l’instar de ceux des autres régions rurales, le bijou traditionnel aurésien est fait en en argent, mais se distingue par l’emploi de verre, de couleur rouge et vert, taillés en forme de rose, à six facettes, les techniques les plus employées sont celles du découpage ajouré à partir du plané et du filigrane supporté (les motifs filigranés sont soudés sur une plaque en plané).

Boucle d’oreille (timsereft)

   Cette boucle à grands triangles évidés représente un modèle typique des Aurès . Elle comporte un motif décoratif en forme d’arc coupé au milieu par un axe vertical et surmonté d’une fleur de lys. Les sommets des triangles sont spatulés, ceux de la rangée inférieure sont percés et portent des pendeloques composées chacune d’une courte chaînette, d’une perle rouge en matière plastique et d’un motif plat en forme de demi lune dentelée.

Pendentif (xemsa)

   La main fixée au centre du collier peut atteindre parfois une dimension assez impressionnante, comme cette main reproduite en grandeur nature. Elle possède un décor ajouré, les parties pleines développant des motifs floraux. Quatre appendices trilobés surmontant le bord de la paume. Les doigts de la main sont percés.

Fibule (tabzimt)

   La plaque décorative de cette fibule, entièrement moulée et non travaillée à la main comme c’était le cas de certaines fibules, présente un décor de fleur découpée et de séries d’évidements. Le centre de la fleur et la bande située à la base des dentelures du bord ressortent en saillie.

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



12/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres