CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 04/1989) DÉVELOPPEMENT DU SUD

Emission

04/1989

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: MOHAMED  BOUSLAH

Valeur faciale: 1,00 – 1,80 et 2,50 DA

Format: 26mm x 36mm et 36mm x 26mm

Dentelure: 13

Imprimeur: Cartor.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 1,00 DA affranchie à 6,30 DA avec oblitération 1er jour.

Vente 1er jour: Les Jeudi 20 et Vendredi 21 Avril 1989 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Samedi 12 Avril 1989 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T: 949-950-951

N° AP : 619-620-621

 




DEVELOPPEMENT DU SUD

Donner aux régions du Sud les moyens d’assurer leur développement  économique, social et culturel s’inscrit dans la politique initiée par  les pouvoirs publics à l’orée de la décennie 1980.  Il y a une année, la wilaya de Ouargla a été dotée d’une Ecole  normale supérieure. La nouvelle école supérieure spécialisée dans  la formation des enseignants a pour mission de combler un vide en  matière d’encadrement au niveau des lycées. 139 étudiants se sont  inscrits dès l’ouverture de l’année universitaire 1987-1988 pour un  cursus de quatre années d’études afin d’obtenir un diplôme de  licence en sciences exactes dans les filières de la physique, de la  chimie et des mathématiques. 

La richesse des zones oasiennes et le potentiel qu’elles représentent  en matière de production agricole sont un fait indéniable. Dans le  climat du désert, un seul arbre peut défier le soleil. Il s’agit du  palmier dattier.

La phéniciculture, constituée généralement de  petites exploitations familiales, permet non seulement la production  des dattes, mais aussi la pratique d’autres cultures en créant un  microclimat.

L’arboriculture et les cultures maraîchères, destinées  exclusivement à la consommation locale, sont les exemples vivants  qui permettent de croire en une possibilité de cultures pérennes dans  les zones sahariennes. 

L’exploitation de la nappe albienne a permis le développement des  céréalicultures dans la région d’Adrar. D’une profondeur pouvant  dépasser plusieurs centaines de mètres, la nappe s’étend jusqu’à  In Amenas, en passant par In Salah, et s’enfonce progressivement vers le nord. 

L’exploitation pétrolière et gazière se place au centre des priorités  des autorités algériennes.  Hassi R’mel, cœur de la production gazière, est un pourvoyeur  inestimable de richesses. Le gisement a été découvert en 1956.  C’est le plus grand gisement de gaz naturel du continent africain. 

C’est à partir de l’année 1976 que l’Algérie a commencé à développer  ses infrastructures de traitement de gaz de Hassi R’mel.

Téléchargement de la notice 

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

émission précédente image précédenteimage suivante  émission suivante



23/06/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres