CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 17/2007) AQUACULTURE SAHARIENNE

Emission

17/2007

CRACTERISTIQUE

Dessin : ALI  KERBOUCHE

Valeur faciale : 15,00 DA

Format : 35mm x 25mm

Dentelure : 14

Imprimeur : Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression : Offset

Document philatélique : Une enveloppe 1er jour à 7,00 DA affranchie 22,00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour : Les Mercredi 12 et Jeudi 13 Décembre 2007 dans les 48 Recettes Principales des postes situées aux chefs lieux de wilaya et les Recettes Principales d'Alger 1er novembre, Hussein Dey, Chéraga, Ben Aknoun et Rouïba.

Vente générale : Le Samedi 15 Décembre 2007 dans tous les bureaux de poste

N° Y&T : 1486

N° AP : 1155

AQUACULTURE SAHARIENNE

Les premières expériences concluantes d’élevage de poissons d’eau chaude en Algérie laissent espérer un avenir intéressant pour le développement de l’aquaculture saharienne. L’aquaculture au sud algérien concerne l’exploitation de ressources naturelles d’origine animale évoluant dans les chotts, la culture d’algues dans les milieux alcalins et l’élevage de poisson d’eau douce et d’eau chaude qui porte principalement sur le tilapia nilotica (Oréochromis niloticus) en sa qualité d’espèce la mieux adaptée aux conditions écologiques sahariennes.
Le tilapia est un poisson originaire d’Afrique et du Moyen-Orient. Il a été introduit dans des régions d’Asie à des fins d’élevage et est aujourd’hui commercialisé dans la plupart des régions du monde. Ce poisson appartient à la famille des cichlidés de l’ordre des perciformes.
Le genre tilapia comprend environ quinze espèces. Il se caractérise comme suit :
   - Tête portant une seule narine de chaque côté.
   - Os operculaire non épineux.
   - Corps comprimé latéralement, couvert essentiellement d’écailles cycloïdes et parfois d’écailles cténoïdes.
   - Longue nageoire dorsale à partie antérieure épineuse.
   - Nageoire anale avec au moins les trois premiers rayons épineux.
Les tilapias mesurent en moyenne de 10 à 30 cm de long et vivent dans des eaux dont la température est généralement comprise entre 20 et 28°C.
Certains sont capables de survivre dans des eaux où la teneur en oxygène est particulièrement faible.
Le régime alimentaire des tilapias est constitué des plantes et des détritus organiques présents dans l’eau, mais aussi de larves d’insectes, de petits crustacés ou de vers.
Les tilapias sont prolifiques et ils incubent leurs petits dans la bouche pour les recracher quand ils sont formés.

La chair du tilapia est blanche, ferme et maigre. Sa texture est humide et son goût est délicat.    Au sud de l’Algérie, le développement de l’élevage de tilapia, entre autres filières aquacoles, permet de :
   - valoriser les potentialités hydriques représentées par les forages existant, prévu initialement pour l’irrigation agricole puis abandonnés pour raison de salinité de l’eau.
   - utiliser des canaux et des bassins d’irrigation agricole en intégrant l’élevage de poissons aux activités agricoles, et intégrer l’élevage de poissons dans les oasis afin de mieux les rentabiliser et de préserver l’espace oasien.

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENINA

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



14/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres