CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 06/1993) PORTS D’ALGÉRIE

Emission

06/1993

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: KRIM  KAMARDINE

Valeur faciale: 2,00 et 8,60 DA

Format: 35mm x 25mm 

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 1,00 DA affranchie à 11,60 DA avec oblitération 1er jour.

Vente 1er jour: Les Mercredi 20 et Jeudi 21 Octobre 1993 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Samedi 23 Octobre 1993 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T: 1050-1051

N° AP : 727-728

 

 

 


PORTS D’ALGÉRIE

PORT D’ARZEW 

La quasi-totalité du commerce international est réalisé par voie  maritime via onze ports de commerce. Les ports algériens ont ceci  de commun, qu’ils assurent un trafic portuaire de plus en plus important. 

En 1964, la CNAN, la Compagnie nationale algérienne de  navigation, se voit attribuer le monopole du transport maritime et  assure le transport des marchandises, des passagers et des hydrocarbures. 

Au milieu des années 1980, la CNAN est subdivisée en  trois compagnies et c’est la SNTM/Hyproc, la Société nationale de  transport maritime des hydrocarbures et produits chimiques, qui entre  en jeu pour s’imposer dans le transport des hydrocarbures.

L’activité  du PORT COMMERCIAL D’ARZEW sera, à partir de cette époque, liée à  celle de la nouvelle entreprise. Niché à 41 km au nord-est d’Oran,  sur une superficie totale de 24 ha – 23 ha de terre-plein et 1 ha couvert  –, le port d’Arzew est le premier port algérien spécialisé dans  le trafic des hydrocarbures. 

PORT D’ANNABA

Le port d’Annaba fait partie des dix principaux ports de commerce  d’Algérie.

S’étalant sur une superficie totale de 89 ha – 82 ha de  terre-plein et 7 ha couverts –, il est situé au point d’intersection d’importants  réseaux routiers et ferroviaires qui lui permettent d’optimiser  sa mission.

Le port est géré depuis 1988 par l’Entreprise  portuaire, une entreprise publique économique.

La jeune entreprise  assure plusieurs fonctions dont la gestion du domaine public, l’exercice  des opérations de police et de sécurité relatives aux mouvements  de la navigation, ainsi que les activités de manutention,  d’acconage et de remorquage des navires à l’entrée et à la sortie  de l’infrastructure portuaire.

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



16/03/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres