CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 06/2017) BIJOUX DE TINHINAN

Emission

06/2017

CARACTERISTIQUES

Dessin : ZINEB BAHRI

Valeur faciale : 10 DA, 20 DA, et 20 DA

Format du Timbre : 3 X (43mm x 43mm)

Imprimeur : Imprimerie de la Banque d’Algérie.

Procédé d’impression : Offset

Document philatélique : Une enveloppe 1er jour à 7,00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour : Les Mardi 18 et Mercredi 19 Avril 2017 dans les 48 Recettes Principales des postes situées aux chefs-lieux de wilaya.

Vente générale : Le Jeudi 20 Avril 2017 dans tous les Bureaux de poste.

N° Y&T : 1775-1776-1777

N° AP :   



BIJOUX DE TINHINAN

La tombe de Tinhinan découverte en 1925 par une expédition archéologique Franco-américaine à Abalessa dans la wilaya de Tamanrasset. Composée d’un squelette bien conservé, des pièces de monnaies, des bijoux en or et en argent, ainsi qu’un mobilier funéraire. Ces somptueux objets sont conservés et exposés au Musée national public le Bardo à Alger.

Collier en perles semi-précieuses :

Des perles montées en collier, constituées des éléments variés : des boules de formes arrondies coniques et cylindriques ; au nombre de cinquante-neuf (59), composées essentiellement de trois variétés de calcédoine : la calcédoine uniformément colorée, l’agate caractérisée par des bandes ou zones circulaires de couleurs variées et de la cornaline rouge orangée et rouge brune. Aussi d’autres perles sont façonnées à base d’émaux et de patte de verre.

Pendentif en or :

Diamètre : 24mm ; hauteur : 44mm ; poids : 3g

Formé de deux anneaux spiralés concentriques joints par un fil ondulé en filigrane simple.

Une perle attachée à l’anneau extérieure par une chainette.

Formée de deux sections emboitées dont la surface présente des sillons, à la base de cette boule est attachée un fil d’or enroulé en spirale.

Bracelets en or :

60 à 70 mm de diamètre et de 170 à 280 g de poids; à l’avant-bras gauche du squelette de Tinhinan  se trouvent sept (07) bracelets ouverts en or massif, leur décor fut pratiqué après la coulé et réalisé au burin, composés de deux motifs qui se répètent tout le long de la tige de l’anneau: des boules dont certaines présentent un léger aplatissement aux niveaux dorsal et ventral du bracelet, elles s’intercalent avec des sections cylindriques portant chacune quatre sillons.

Téléchargement de la noticehttps://static.blog4ever.com/2008/12/271927/Icon_PDFdownload.png

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

émission précédente https://static.blog4ever.com/2008/12/271927/back-.pnghttps://static.blog4ever.com/2008/12/271927/next-.png émission suivante

Enregistrer

Enregistrer



07/05/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres