CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 07/1979) ANNEE INTERNATIONALE DE L’ENFANT

Emission

07/1979

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: SALIMA OULD SLIMANE et SOUHILA BELBAHAR

Valeur faciale: 0,60 et 1,40 DA

Format: 33mm x 25mm et 25mm x 33mm

Dentelure: 11 ¼ x 11 ¾  

Imprimeur: Courvoisier.

Procédé d'impression: Héliogravure.

Remarque : Papier avec fragments de fils de soie.

Document philatélique: Une enveloppe illustrée 1er jour à 1,00 DA affranchie à 3.00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour: Les Jeudi 28 et Vendredi 29 Juin 1979.

- à la Recette Principale des postes d’ALGER.

- à la Recette Principale des postes de CONSTANTINE.

- à la Recette Principale des postes de LAGHOUAT.

- à la Recette Principale des postes d’ORAN.

Vente générale: Le Samedi 30 Juin 1979 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T: 703-704

N° AP : 372-373

 

 

ANNEE INTERNATIONALE DE L’ENFANT

L’année 1979 est proclamée Année internationale de l’enfance par  la 31e session de l’Organisation des Nations unies.

1979 marque  également le 20e anniversaire de la Déclaration des droits de  l’enfant. Au cours de cette année, l’accent sera mis sur certains besoins particulièrement urgents des enfants dans le domaine de l’éducation,  de la protection sociale, de la santé et de la nutrition. 

Les actions organisées pourront revêtir des formes multiples. Elles consisteront en des actions d’information et d’explication afin que  l’humanité entière soit sensibilisée aux problèmes de l’enfance, ce  qui laisse augurer des lendemains meilleurs pour tous les enfants,  innocentes victimes en détresse. Il suffit de se référer à l’histoire récente pour constater que lors des conflits qui secouent des régions entières du globe, c’est l’enfant qui, le premier, en subit les affres douloureuses et les traumatismes souvent irrémédiables. Les situations qui assombrissent l’avenir de l’enfance  ne sont pas uniquement celles des périodes de guerre, mais aussi celles en temps de paix et qui se traduisent par l’exploitation, l’analphabétisme, la discrimination, la maladie et la malnutrition. 

Si l’on parlait de l’enfance en Algérie, on constaterait que l’Etat algérien  ne ménage aucun effort pour contribuer à l’épanouissement et  à la protection de l’enfance. Les taux atteints par la scolarisation  pourraient être à eux seuls le révélateur dynamique de toute la série  d’actions déployées dans ce sens, sans compter la gratuité des fournitures scolaires, des soins, la généralisation des cantines dans les écoles, la multiplication des centres de colonies de vacances, la  percée déjà évidente faite par l’animation culturelle et sportive. 

L’enfance est universelle. C’est pourquoi les adultes et les enfants  du monde doivent, sans distinction de race, de croyance, de sexe  ou d’opinion politique, s’unir pour agir afin d’améliorer le sort des  enfants.

Téléchargement de la notice

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

émission précédente image précédenteimage suivante émission suivant



18/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres