CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 13/2005) L'Union Général des Etudiants Musulmans Algériens (U.G.E.M.A).

Emission 

13/2005 

CARACTERISTIQUES 

Dessinateur: SID AHMED BENTOUNES 

Valeur faciale: 15,00 DA 

Format: 25mm x 35mm 

Dentelure: 14 

Imprimeur: Imprimerie de la B.C.A.  

Procédé d'impression: Offset 

Document philatélique: Une carte philatélique 20,00 DA affranchie 35,00 DA avec oblitération 1er jour illustrée  

Vente 1er jour: les Samedi 09 et Dimanche 10 Juillet 2005 dans les 48 Recettes Principales des postes situées aux chefs- lieux de wilaya et les recettes principales d'Alger 1er novembre, Hussein-dey, Ben-Aknoun, Chéraga et Rouïba. 

Vente générale: Le Lundi 11 Juillet 2005 dans tous les bureaux de poste. 

N° : 1412 

 

 

L'Union Général des Etudiants Musulmans Algériens (U.G.E.M.A). 

L'union générale des étudiants musulmans algériens fut créée lors d'un congrès tenu à Paris le 08 et 09 Juillet 1955 par des étudiants imprégnés des idées et principes du mouvement nationaliste de cette époque. Parmi ces étudiants, il y avait entre autre ABDESSALAM BELAID, AHMED TALEB EL IBRAHIMI, Med BEN YAHIA, AISSA MESSAOUDI, ABDELHAMID MEHRI, TALEB ABDERRAHMANE ... etc.  

En plus des changements politico-militaires qu'a connus l'Algérie en cette période, les conditions précaires dans lesquelles vivaient les étudiants ont contribué à la création de cette organisation.  

L'union des étudiants visait à fonder un mouvement national capable à la fois de défendre les intérêts des étudiants, d'associer les intellectuels aux problèmes de leur nation, et de réfuter les dires français qui prétendaient que la révolution algérienne n'était que l'activité d'une bande de brigands.  

En Mars 1956, l'U. G.E.M .Aa commencé son activité politique en organisant son deuxième congrès à Paris. Ce dernier fut couronné par l'adoption de deux résolutions: l'indépendance de l'Algérie sans aucune condition, et l'ouverture des pourparlers entre le front de libération nationale et les autorités coloniales. En revanche, ces autorités ont affiché un refus catégorique, ce qui a entraîné une grève générale des étudiants le 19 Juin1956.  

Pour obtenir sa reconnaissance officielle, l'U.G.E.M.A œuvrait à être présente dans toutes les manifestations internationales: elle fut membre délégué, au 6ème congrès mondial des étudiants, tenu à Colombo.  

Aussi, les étudiants musulmans algériens ont intensifié leurs activités avec les unions estudiantines suisse, hollandaise, allemande, italienne, chinoise et américaine, ainsi qu'avec quelques capitales arabes.  

L'administration française n'est pas restée inactive face à ces actions. Le 28 Juillet 1958, une décision portant dissolution de l'union été promulguée, sous prétexte que les étudiants algériens se sont écartés de leur réel objectif, et ce, sous l'influence du Front De Libération Nationale.  

Toutefois, la décision de dissoudre l'union a causé une réprobation générale dans les milieux estudiantins à travers le monde.  

A cet effet, plusieurs organisations nationales et internationales ont participé à la réunion extraordinaire de Londres, en Avri11958. Les participants ont décidé, à la fin de leur rencontre, d'organiser une semaine de solidarité avec les étudiants algériens. 

A.P 

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante  



01/01/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres