CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 08/2014) DINANDERIE DU 19ÈME SIÈCLE

Emission

08/2014

CARACTERISTIQUES

Dessinateur : MUSÉE NATIONAL DU BARDO

Valeur faciale : 15,00 - 20,00 et 30,00 DA

Format : 43mm x 29mm et 29mm x 43mm

Dentelure : 14

Imprimeur : Imprimerie de la Banque d’Algérie.

Procédé d’impression : Offset

Document philatélique : Une enveloppe 1er jour illustrée à 7,00 DA affranchie à 72,00 DA avec oblitération 1er jour illustrée.

Vente 1er jour : Les Lundi 28 et Mardi 29 Avril 2014 dans les 48 Recettes  Principales des postes situées aux chefs- lieux de wilaya et les Recettes Principales d’Alger 1er Novembre, Hussein-Dey, Chéraga, Ben-Aknoun et Rouïba.

Vente générale : Le Mercredi 30 Avril 2014 dans tous les bureaux de poste

N° Y&T : 1683-1684-1685

N° AP :  

 

 

DINANDERIE DU 19ÈME SIÈCLE

La dinanderie est considérée parmi les activités les plus anciennes en Algérie, reviens aux Moyen Âge.

Pendant la période ottomane, le savoir faire algérien s'est enrichie de motif et de techniques.

La fabrication de la dinanderie algérienne est centrée dans les grandes villes en Algérie comme Alger, Tlemcen, Constantine, et dans le Sahara, Ghardaïa et Tindouf (touareg) surtout.

Nécessaires à la vie quotidienne, les objets en cuivre sont conçues dans un but utilitaire et décorés avec des motifs qui signifier leur croyances locales, qui expliquent la présence d’une grande civilisation en Algérie.

MOULIN A CAFE -ALGER -XIXE SIÈCLE:

Le moulin à café, de forme cylindrique est en cuivre jaune, à compartiments.

La partie supérieure du moulin est constituée d’un réceptacle à couvercle muni d’une manivelle reliée par une tige axiale au mécanisme de mouture.

Dans ce réceptacle sont placés les grains de café grillés.

Le deuxième réceptacle, dans sa partie basse, s’emboite dans le premier et est destiné à recueillir le café moulu.

MARTEAU A SUCRE-TOUAREG- XIXE SIÈCLE:

Ce marteau était utilisé autrefois par le touareg pour concasser le sucre qui se présentait sous forme de pain, rendant son utilisation sous forme de morceaux plus facile.

Fabriqué par les forgerons touareg, cet objet en métal est décoré de motifs géométriques ciselés, et porte un anneau de suspension à son extrémité.

CISAILLE A SUCRE - TOUAREG -.XIXE SIÈCLE:

La cisaille ou pince à sucre était utilisée par les Touareg pour couper le sucre en morceaux.

Elle est fabriquée en métal, décorée de plaques de cuivre.

Téléchargement de la notice

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

émission précédente image précédenteimage suivante émission suivante



28/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres