CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 11/1999) 2000_ANNEE INTERNATIONALE DE LA CULTURE DE LA PAIX

Emission

11/1999

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: FOURNI PAR L’UNESCO

Valeur faciale: 5,00 DA

Format: 36mm x 36mm

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 2, 00 DA affranchie 07, 00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour: les Mercredi 14 et Jeudi 15 Septembre 1999 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Samedi 18 Septembre 1999 dans tous les bureaux de poste.

N° : 1206

 

 

 

2000 – Année Internationale

De la Culture de la Paix

 

«Réunis à Paris en 1995 à l’occasion du 50e anniversaire de sa fondation, les Etats membres de l’Unesco se sont tournés vers l’avenir, déclarant que le grand défi de la fin du XXe siècle est d’amorcer la transition d’une culture de la guerre vers une culture de la paix. Ainsi est réaffirmée la mission dévolue à l’Unesco, de par son acte constitutif à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, d’utiliser l’éducation, la science, la culture et la communication pour élever les défenses de la paix dans l’esprit des hommes.

L’Année internationale de la culture de la paix proclamée pour l’an 2000 par l’Assemblée générale des Nations unies est un jalon historique sur la voie qui mène à cet objectif. Toutefois, il ne suffit pas que l’Unesco et l’ONU prennent des décisions.

Comme l’indique l’acte constitutif de l’Unesco, les accords politiques et économiques passés entre gouvernements ne peuvent garantir une paix durable à eux seuls : cette paix doit être établie sur le fondement de la solidarité intellectuelle et morale de l’humanité. L’élaboration d’une culture de paix nécessite l’entière participation de tous. La paix a cessé d’être exclusivement l’affaire des gouvernements et des organisations internationales.

Elle ne se réduit pas à l’absence de guerre et de violence. Elle est faite de l’ensemble des valeurs et des attitudes de nos communautés, de nos familles, de nos écoles. La paix se cultive et s’apprend et se pratique surtout.

Pour faire la paix, nous devons agir de manière à transformer les conflits de la vie quotidienne en coopération de nature à susciter un monde meilleur pour tous. C’est pourquoi, au nom de l’Unesco et des Nations unies, je vous invite tous, parents et enfants, enseignants et étudiants, journalistes et rédacteurs en chef, maires et parlementaires, vous tous, quelles que soient vos fonctions, à participer à un mouvement planétaire en faveur d’une culture de paix et de non-violence. Que chacun prenne la résolution de faire de l’an 2000 la première étape de notre contribution à cette tâche qui répond à notre vocation la plus haute à ce moment de l’histoire.»

[Message de Federico Mayor, directeur général de l’Unesco.]

 

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



28/11/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres