CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 14/2005) GUEPARD DU TASSILI

Emission 

14/2005 

CARACTERISTIQUES 

Dessinateur: ALI  KERBOUCHE 

Valeur faciale: 15,00 et 30,00 DA 

Format: 35mm x 25mm 

Dentelure: 14 

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.  

Procédé d'impression: Offset 

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour à 7,00 DA affranchie à 52.00 DA avec oblitération 1er jour illustrée 

Vente 1er jour: Mercredi 20 et jeudi 21 Juillet 2005 dans les 48 Recettes Principales des postes situées aux chefs- lieux de wilaya et les recettes principales d'Alger 1er novembre, Hussein-dey, Ben-Aknoun, Chéraga et Rouïba. 

Vente générale: Le samedi 23 Juillet 2005 dans tous les bureaux de poste. 

N° : 1413-1414 

 

 

GUEPARD DU TASSILI 

 

Le guépard est un grand félin de la taille d'une panthère mais aussi élancé qu'un lévrier avec des pattes longues et fines. La tête, petite et arrondie, se termine par un museau court. Les oreilles sont courtes et rondes. La queue et le pelage fauve pâle sont parsemés de tâches pleines de couleur brun foncé. D'autres signes particuliers le distinguent également: cage thoracique profonde, hanches et épaules élevées ainsi qu'un trait d'un noir intense allant de l'angle antérieur des yeux à la bouche (ceci lui donne une douce expression de tristesse très caractéristique). La femelle du guépard a des petits à n'importe quel moment de l'année. Chaque portée donne naissance à deux, trois ou quatre petits aveugles, au pelage bleu gris, après 90 à 95 jours de gestation.  

En Algérie, le guépard peuplait probablement tout le sud du pays. Il se rencontrait régulièrement dans les régions montagneuses du Sahara central, notamment dans les massifs du Tassili, où quelques individus étaient encore aperçus au 19ème siècle. Aujourd'hui, cet animal a disparu de nombreuses régions, et se trouve au bord de l'extinction, suite à la dégradation de son milieu naturel. Plusieurs facteurs sont en cause : sécheresse, installation d'infrastructures lourdes, surpâturage, intensification de la chasse et du braconnage, provoquant ainsi la réduction de l'espace vital indispensable à l'épanouissement de l'espèce.  

Actuellement, le guépard du Tassili figure sur la liste des espèces protégées. La situation est des plus préoccupantes et nécessite l'engagement d'actions urgentes, telles que la création de réserves intégrales à l'intérieur des parcs nationaux: une dans le parc de l'Ahaggar et deux dans celui du Tassili N'Adjer. Ces réserves sont des territoires relativement grands renfermant des ressources à caractère unique ou particulier. Elles sont riches en pâturage, donc en espèces animales constituant les principales proies du guépard. Les secteurs économiques, juridiques et sociaux, concernés sont appelés à se mobiliser afin de protéger et réhabiliter cet animal exceptionnel dans la région. 

A.P 

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante 



01/01/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres