CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 15/1987) UNIVERSITÉS ALGÉRIENNES

UNIVERSITÉS ALGERIÉNNES

Emission

15/1987

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: KRIM KAMARDINE

Valeur faciale: 1,00 - 2,50 – 2,90 et 3,30 DA

Format: 36mm x 26mm et 26mm x 36mm

Dentelure: 10 ¼

Imprimeur: Banque d’Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 1,00 DA affranchie à 2,00 DA avec oblitération illustrée 1er jour.

Vente 1er jour: Les Dimanche 24 et Lundi 25 Décembre 1987 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Mardi 26 Décembre 1987 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T: 909-910-911-912

N° AP : 589-590-591-592

 

 

 

 

 

UNIVERSITÉS ALGÉRIENNES

L’Université des sciences et de la technologie Houari-Boumediène (USTHB), à l’est d’Alger, s’inscrit dans cette volonté de développement des connaissances.

Avec ses effectifs sans cesse croissants, l’USTHB se caractérise surtout par son potentiel scientifique et technique réputé pour être le plus élevé du pays. Créée en 1974, à cinq kilomètres de l’aéroport international Houari-Boumediène, l’USTHB est incontestablement la fierté de la commune de Bab Ezzouar où elle est implantée.

Son prestige n’est pas seulement lié à sa taille, mais aussi à sa contribution à la diffusion généralisée des connaissances.

L’Université Mentouri de Constantine, dessinée par l’architecte brésilien Oscar Niemeyer, est l’autre fierté de l’Algérie.

Depuis 1971, elle accueille des étudiants algériens et étrangers répartis sur les différents campus. Fidèle à sa réputation de ville culturelle et religieuse, Constantine abrite l’Université des sciences islamiques.

Elle a été inaugurée en 1984 en même temps que la Grande Mosquée Emir Abdelkader, un magnifique monument architectural, dont elle partage les lieux.

Afin de combler un vide en matière d’enseignement technique à l’ouest du pays, l’Université des sciences et de la technologie d’Oran a été créée. Cette université s’est construite au fur et à mesure suivant les besoins et les moyens de l’époque.

De 1975 à janvier 1979, les enseignements ont été assurés dans les locaux de l’Ecole normale supérieure d’enseignement polytechnique (ENSEP). La rentrée du second semestre 1978-1979 s’est effectuée dans les locaux de l’Institut de génie civil et de génie mécanique d’Oran (IGCMO), conçu initialement pour recevoir exclusivement les étudiants de ces deux disciplines. Afin d’éviter le déplacement des étudiants vers les universités du centre et de l’est du pays, d’autres filières ont été admises dans cette université.

Il s’agit de l’électronique, de l’électrotechnique, du génie maritime, de l’architecture et de l’optométrie.

 

Téléchargement de la notice

 

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

émission précédente image précédenteimage suivante émission suivante



16/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres