CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 15/1997) PHARES D’ALGERIE

Emission

15/1997

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: KRIM  KAMARDINE

Valeur faciale: 5,00 et 10,00 DA

Format: 35mm x 25mm  et 25mm x 35mm

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 2,00 DA affranchie à 17,00 DA avec oblitération 1er jour.

Vente 1er jour: les Mercredi 05 et Jeudi 06 Novembre 1997 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Samedi 08 Novembre 1997 dans tous les bureaux de poste.

N° : 1145-1146

 

 

 

Phares d’Algérie

La signalisation maritime comprend l’ensemble des dispositifs d’aide à la navigation maritime exploités pour mettre les navires en garde contre les dangers et pour les guider sur leurs routes. Tant qu’il est au large, le navigateur n’a que la mer et les éléments atmosphériques pour toute préoccupation. Mais quand il approche des côtes, sa sécurité diminue, une aide précieuse et efficace lui est apportée par les établissements de signalisation maritime. Ces derniers lui transmettent par ondes lumineuses, sonores ou électromagnétiques, des signaux d’information ou d’avertissement. Si les deux premiers types d’ondes s’adressent directement aux sens du navigateur, comme la vue et l’audition, les ondes électromagnétiques, elles, ne sont perceptibles que par l’intermédiaire d’appareils récepteurs. On désigne par le mot phare tout établissement de signalisation maritime équipé de l’ensemble ou d’une partie seulement des dispositifs visuels, acoustiques et électromagnétiques. Le dispositif visuel qui émet des ondes lumineuses est appelé feu.

Les feux constituent les dispositifs les plus importants d’aide à la navigation de nuit et ont trois mérites essentiels, la précision des relèvements, la gratuité du service (le navigateur n’a besoin d’aucun instrument particulier à bord pour en faire usage) et l’utilisation immédiate de l’information.

Cap Caxine (à l’ouest-nord-ouest du port d’Alger sur le cap)

Tour carrée avec encorbellement à la partie supérieure et chaînes d’angles en maçonnerie de pierres apparentes sur un bâtiment rectangulaire en maçonnerie lisse avec chaînes d’angles en maçonnerie de pierres apparentes. Sur la tour, lanterne à entretien intérieur. Lampe électrique d’une capacité de 6 000 watts.

Cap Ténès (sur l’extrémité ouest du cap)

Tour carrée en maçonnerie lisse avec encorbellement à partie supérieure et chaînes d’angles en maçonnerie de pierres apparentes sur un bâtiment rectangulaire en maçonnerie lisse avec chaînes d’angles en maçonnerie de pierres apparentes. Sur la tour, lanterne à entretien intérieur. Lampe de 500 watts sous une tension de 24 volts.

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



11/01/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres