CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 17/2006) 50EME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DU JOURNAL EL MOUDJAHID

Emission

N° 17/2006

CARACTÉRISTIQUES

Dessin : SID AHMED BENTOUNES

Valeur faciale : 30,00 DA

Format : 25mm x 35mm

Dentelure : 14

Imprimeur : Imprimerie de la Banque d'Algérie

Procédé d'impression : Offset

Document philatélique : Une carte philatélique 20,00 DA affranchie 50,00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente1erjour : les lundi 18 et mardi 19 décembre 2006 dans les 48 Recettes Principales des postes situées au chef lieu de wilaya et les recettes principales d'Alger 1er novembre, Hussein-dey, Ben-aknoun, Chéraga et Rouïba.

Vente générale : le mercredi 20 décembre 2006 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T : 1454

N° AP :  

50EME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DU JOURNAL EL MOUDJAHID

Début 1956, plusieurs réunions sont consacrées aux questions de propagande et d’information. Sâad Dahlab et Benyoucef Benkhedda avaient été chargés d’un rapport de synthèse à ce sujet. S’ils font état de bonne tenue de « Résistance algérienne », ils soulignent que ce journal ne « sort » pas assez souvent et ils suggèrent l’édition d’un hebdomadaire important et régulier. Reste à trouver un titre.

Pourquoi pas « l’Algérien ». On indiquerait ainsi que tout algérien est virtuellement au moins un Front de Libération Nationale, ce serait politique » aurait suggéré Larbi Ben M’Hidi.

-« Politique peut- être, mais pas journalistique», et en ce moment c’est du journalisme que nous faisons. J’ai dirigé pendant des années le journal « L’Algérie Libre » et je puis vous dire que nous avons vendu de nombreux numéros de ce titre » rétorque Saad Dahlab.

-« Pourquoi pas El Moudjahid ou El Moukafih » ? Suggère Benyoucef Benkhedda.

- « El moudjahid dégage une idée de djihad, de guerre sainte, il faut en tenir compte. Nous, nous combattons pour la libération du pays » objecte Abane Ramdane.

- « Peut-être El Moudjahid aurait une plus grande résonance qu’El Moukafih » fait remarquer Ben M’Hidi.

- « EL Moudjahid combat pour une cause sacrée et la libération de l’Algérie en est une » souligne Benkhedda.

Après une longue discussion, c’est « El Moudjahid» le titre qui fut retenu. Le journal portera en tête de sa couverture la mention « Organe du Front de Libération Nationale »et le slogan « La Révolution par le Peuple et pour le Peuple ». Abane Ramdane fera néanmoins admettre en sous titre « le combattant » qui disparaîtra à partir du n°8 du 5 Août 1957.
   Le premier numéro sera tiré fin Juin chez Mostefa Benouniche à Kouba, banlieue d’Alger.

Les premiers des neufs textes, non signés, en l’occurrence l’éditorial a été écrit par Abane Ramdane, assisté de Benyoucef Benkhedda, qui lui donnera le titre « Bulletin de naissance ».

Après le Congrès de la Soummam du 20 Août 1956 Sâad Dahlab sera chargé de la presse et de l’information, donc d’El Moudjahid. Abdelmalek Temmam sera chargé, lui, de la coordination de la rédaction. Le Comité de Coordination et d’Exécution formant le comité de rédaction. Six numéros d’El Moudjahid paraîtront de Juin 1956 à Janvier 1957, à Alger. Le numéro sept, en préparation, au cours d’une période d’intense activité à la veille de la grève des huit jours de Janvier/Février 1957 ne verra pas le jour. Il sera saisi et les moyens d’impression détruits lors d’une opération des paras de l’armée française.

Ainsi prend fin l’épisode d’Alger.

Il reparaîtra à Tétouan, le 5 Août 1957, sous le numéro 8 comme « le seul organe de la Révolution algérienne et le porte-parole du Front de Libération Nationale », puis à Tunis, à partir du n°11, daté du 1er Novembre 1957.

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

émission précédente  image précédenteimage suivante émission suivante



17/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres