CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 18/2004) 2EME ANNIVERSAIRE DU LANCEMENT D’ALSAT 1

Emission

18/2004

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: SID AHMED BENTOUNES

Valeur faciale: 30,00 DA

Format: 35mm x 25mm

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la B.C.A

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour à 7,00 DA affranchie à 37,00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour: Les Dimanche 28 et Lundi 29 Novembre 2004 dans les 48 Recettes Principales des postes situées aux chefs- lieux de wilaya et les recettes principales d'Alger 1er novembre, Hussein-dey, Ben-Aknoun, Chéraga et Rouïba.

Vente générale: Le Mardi 30 Novembre 2004 dans tous les bureaux de poste.

N° : 1388

 

 


 

2EME ANNIVERSAIRE DU LANCEMENT D’ALSAT 1

Le 28 novembre 2002, à partir de la base de lancement de Plesetsk, en Russie, était lancé Alsat-1, le premier micro satellite algérien dédié à l’observation de la terre. C’était un moment historique dans l’histoire de l’Algérie post indépendante.

Grâce à la ténacité et à la croyance des hommes dans cette réalisation qui ouvrait à l’Algérie les frontières immenses de l’espace, un pas décisif venait d’être franchi dans le domaine des technologies spatiales. L’outil spatial frappé de compétences avérées dans le domaine scientifique qui propulsaient notre pays dans le concert des nations avancées.

Il s’agit à présent de mettre à profit cet objet spatial au service du développement économique, social, culturel et stratégique. Pour ce faire, la création de l’Agence Spatiale algérienne en 2002, placée sous la tutelle de Monsieur le Chef du gouvernement, est chargée de concevoir et de mettre en œuvre le programme spatial qui prendra en charge les préoccupations des secteurs en termes d’aménagement du territoire, de lutte contre la désertification, de préventions et de prévision des feux de forêts, des inondations, de risques majeurs (tremblement de terre, invasions d’acridiens, connaissance des ressources naturelles et de leur efficiente utilisation…Les applications sont multiples en raison des capacités des satellites de recueillir rapidement, en tout temps et en tous lieux, les informations utiles et indispensables à la prise de décision nécessaire aux scientifiques et différents intervenants dans les activités de développement.

Aujourd’hui, de nombreux secteurs stratégiques et vitaux, dans leurs faisceaux d’activité, ont recours à l’outil spatial. Ainsi, plusieurs institutions nationales (agriculture, aménagement du territoire et de l’environnement, ressources hydriques, énergie et mines…) utilisent les images fournies par Alsat-1, téléchargées à partir de la station au sol du centre National des Techniques Spatiales à Arzew.

Les technologies spatiales sont un vaste domaine qu’il nous faut maîtriser graduellement pour parvenir au bien être de la communauté nationale, grâce à l’existence d’un potentiel humain remarquable, aux défis que les hommes en charge du programme spatial national veulent relever et à la volonté de l’Etat de se doter d’un programme spatial à la mesure des multiples besoins de la communauté.

L’Algérie, qui s’apprête à lancer Alsat-2, satellite à haute résolution, veut faire de l’espace un vecteur de paix, de stabilité, de lutte contre la pauvreté pour le bien être des populations.

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



20/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres