CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 18/2018) FÊTE DE LA SBIBA

Emission

18/2018

CARACTERISTIQUES

Dessin : ZAKARIA MORSLI

Valeur faciale : 25 DA (x2)

Format : (36mm x 26mm) x 2 (timbres se tenant)

Imprimeur : Imprimerie de la Banque d’Algérie.

Procédé d’impression : Offset

Document philatélique : Une enveloppe 1er jour à 7,00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour : Les Jeudi 27 et Samedi 29 Septembre 2018 dans les 48 Recettes principales des postes situées aux chefs- lieux de wilaya.

Vente générale : Le Dimanche 30 Septembre 2018 dans tous les Bureaux de poste.

N° sur le Blog : 1836-1837

N° AP :  


FÊTE DE LA SBIBA

C'est l’une des plus importantes fêtes populaires annuelle puisant son origine dans l’histoire ancienne, célébrée par la population Touareg à Djanet dans le sahara, au sud de l’Algérie lors de la fête de Achoura qui marque le dixième jour de Muharram dans le calendrier hégirien. Les populations se retrouvèrent pour reconduire le pacte de la paix scellé il y a près de trois milles ans ainsi que de nouvelles alliances.

Il n'y a pas de sources fiables qui indiquent l’origine exacte et le début de cette fête et ses initiateurs, mais la légende populaire rapporte qu’à cette époque, il y a trois mille ans régnait une guerre fratricide entre des tribus Targuies. Ce n’est qu’en apprenant la victoire du prophète Moïse sur les Pharaons qu’ils consentirent à mettre fin à leurs conflits et scellèrent un pacte de paix qui, depuis les unit. Cette fête symbolise la paix et la cohésion sociale et perpétue ainsi une tradition plusieurs fois millénaire.

Les cérémonies revêtent un caractère chorégraphique particulier, l'ensemble de la population des hommes et des femmes de tous âges participent à cette fête animée par les troupes artistiques durant une dizaine de jours. Les hommes vêtus de leurs plus beaux costumes traditionnels, s’adonnent à leur rituel affrontement et danses de guerriers, au rythme de l'instrument féminin El-Ganga et de chants Tissiway, entonnés par des femmes parées également de leurs plus beaux accoutrements. C’est une occasion unique et authentique de découvrir le monde mystérieux des Touareg, car elle a gardé son caractère ancestral.

La célébration de cette fête chaque année, non seulement pour commémorer cet accord historique, mais aussi le renouvellement de principe de la paix et d’inculquer ses valeurs aux jeunes générations.

L'Algérie a pris soins à l’instar du reste de la société, de la communauté Touareg en matière de leur culture et de leurs traditions parce qu'ils sont cramponnés à leur patrimoine et leur identité. Et a œuvré pour l’institutionnalisation de la fête S’biba au tant qu’un festival culturel et sa promotion en 2009 et Faire de la région du Tassili riche en trésors de l'ancien homme algérien un point attractif pour les touristes et une propension pour les chercheurs et les amateurs de l'histoire.

La S’biba est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2015 sous le titre : "Traditions, rituels et cérémonies de la S’biba à l’oasis de Djanet en Algérie".

Téléchargement de la noticehttps://static.blog4ever.com/2008/12/271927/Icon_PDFdownload.png

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

émission précédentehttps://static.blog4ever.com/2008/12/271927/back-.pnghttps://static.blog4ever.com/2008/12/271927/next-.png émission suivante



24/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres