CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 19/1997) PARACHEVEMENT DE L’EDIFICE INSTITUTIONNEL

Emission

19/1997

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: KRIM  KAMARDINE

Valeur faciale: 5,00 x 5 DA

Format: 25mm x 35mm

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Un cachet 1er jour.

Vente 1er jour: les Mardi 30 et Mercredi 31 Décembre 1997 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Samedi 03 Janvier 1998 dans tous les bureaux de poste.

N° : 1154-1155-1156-1157-1158

 

 

 

Parachèvement de l’édifice

Institutionnel

Engagé avec l’élection présidentielle du 16 novembre 1995, le processus institutionnel est parachevé en Algérie le 25 décembre 1997 avec l’installation du Conseil de la nation. En deux années, l’Algérie aura parcouru un long et dur chemin pour reconstruire, dans la diversité et la démocratie, un paysage institutionnel légitime, légal et pérenne. En effet, dès l’élection du Président de la République, le 16 novembre 1995, les pouvoirs publics se sont attelés à mettre en œuvre une révision de la Constitution permettant la reconfiguration et l’articulation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire de la nation. Allant dans le sens d’une plus grande adaptation aux mutations plurielles du pays, cette refonte constitutionnelle a été adoptée par référendum le 28 novembre 1996. C’est ainsi que les élections législatives viendront, le 5 juin 1997, mettre en place la première Assemblée populaire nationale consacrant le pluralisme politique dans les faits et marquer ainsi l’histoire du pays.

Ensuite, les élections locales auront accéléré le processus institutionnel en permettant aux citoyens d’élire leurs représentants aux Assemblées populaires communales (APC) et de wilaya (APW) pour prendre en main leurs affaires et leur devenir dès le 23 octobre 1997.

Avec le Conseil de la nation, installé le 25 décembre 1997, le Parlement prend sa structure définitive et le processus de redressement institutionnel initié par le Président de la République est arrivé à son terme.

L’Algérie dispose maintenant de représentations démocratiquement élues ouvrant au pays une nouvelle ère dans la gestion de la vie publique et politique dans le souci de la stabilité, de l’équité et du progrès au profit de la société algérienne et des citoyens.

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



09/01/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres