CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 10/1996) COURS INTÉRIEURES DES DEMEURES TRADITIONNELLES ALGÉROISES

Emission

10/1996

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: ALI KERBOUCHE

Valeur faciale: 5,00-10,00-20,00 et 30,00 DA

Format: 25mm x 35mm 

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 2,00 DA affranchie à 67,00 DA avec oblitération 1er jour.

Vente 1er jour: les Mercredi 18 et Jeudi 19 Décembre 1996 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Samedi 21 Décembre 1996 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T: 1122-1123-1124-1125

N° AP : 799-800-801-802

 

 

 

 

 

 

COURS INTÉRIEURES DES DEMEURES TRADITIONNELLES ALGÉROISES

Lieux de lumière et de fraîcheur, les cours intérieures des demeures traditionnelles algéroises révèlent à elles seules un art de vivre et de construire. Par leur architecture et la noblesse des matériaux utilisés elles attestent pleinement du raffinement de l'art décoratif musulman tout en répondant aux nécessités de la vie quotidienne.

On y trouve sérénité, espace et confort en toute harmonie avec les lignes et volumes de ces belles demeures dont elles constituent un élément central.

L'accès à ces cours intérieures se fait par un long vestibule (Squifa) bordé de banquettes en marbre. Un passage en chicane débouche dans la cour carrée (Ouast-eddar) et encadrée de quatre galeries dont les arcs retombent sur des colonnes de marbre.

Les chambres situées sous les galeries de la cour sont très larges et peu profondes. Le milieu de la cour comporte souvent un jet d'eau avec vasque. Les appartements des étages, plus larges, se projettent en encorbellement au dessus de la rue. Les palais sont couverts de terrasses qui servent de dépendances. Souvent le Palais possède son bain privé.

DAR HASSAN PACHA.

Cette demeure aurait été construite par Hassan  Pacha en 1791 en même temps que la mosquée Ketchaoua. Ce  palais présente d’excellents motifs de décoration et d’architecture.  Après la mort d’Hassan Pacha, le palais fut hérité par sa nièce,  la princesse Nefissa. Après 1830, le palais était intégré dans les  biens publics et devint résidence des gouverneurs d’Algérie en  prenant l’appellation de Palais d’Hiver. 

PALAIS DES RAÏS (BASTION 23).

L’histoire du Bastion 23 commence par la  construction d’un fort (Bordj Ezzoubia) en 1576 sur ordre du dey  Ramdane Pacha. Les Turcs le nommèrent Topanet à cause des pièces  d’artillerie qui s’y trouvaient et qui étaient tournées vers la mer.  Il a connu aussi plusieurs appellations, notamment Qaâ Essour et  Sebaâ Tebaren. Restauré à partir de 1988, le Palais des Raïs abrite  actuellement un Centre des arts et de la culture. 

DAR KHEDAOUDJ EL AMIA.

Situé à la rue Souk El Djemaâ, dans la basse  Casbah, ce palais est considéré parmi les plus anciens palais  d’Alger. Il est présumé construit au XVe siècle sur les fondations de  la zaouïa de Sidi Ahmed Abdellah El Djazaïri. Propriété d’Hassan Pacha, il le dédie à sa fille Khedaoudj El ‘Amia, princesse d’une  extrême beauté dont la légende raconte qu’elle a été atteinte de  cécité après s’être regardée abusivement dans un miroir.  Il est transformé après l’indépendance en Musée des arts et traditions  populaires. 

VILLA ABDELLATIF.

Située au bois des Arcades, près du Palais Raïs  Hamidou et de la fontaine du Hamma. Elle fut d’abord la propriété  d’Ali Khodja (agha) depuis 1710 qui la vendit à Hadj Mohamed Khodja. En 1795, elle devint la propriété de Sid Abdellatif. Elle fut  transformée en 1830 en hôpital militaire puis, en 1906, elle est  réservée aux artistes peintres et dessinateurs. Elle a aussi reçu des  personnalités du monde des arts et des lettres tels Georges Duhamel,  André Maurois et Le Corbusier.

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



10/02/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres