CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 20/2004) RABAH BITAT PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE POPULAIRE NATIONALE

Emission

N° 20/2004

CARACTÉRISTIQUES

Dessins : SID AHMED BENTOUNES

Valeur faciale : 15,00 DA

Format :35mm x 25mm

Dentelure : 14

Imprimeur : Imprimerie de la Banque Centrale d'Algérie

Procédé d'impression : Offset

Document philatélique : Une carte philatélique 20,00 DA affranchie 35,00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour : les Mercredi 29 et Jeudi 30 Décembre 2004 dans les 48 Recettes Principales des postes situées au chef lieu de wilaya et les recettes principales d'Alger 1er novembre, Hussein-dey, Ben-Aknoun, Chéraga et Rouïba.

Vente générale : le Dimanche 02 Janvier 2005 dans tous les bureaux de poste.

N° :1390

 

 

 

RABAH BITAT PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE POPULAIRE NATIONALE

   Rabah Bitat fut l’un des six héros qui, le 1er novembre 1954, ont allumé le flambeau de la révolution pour la libération de l’Algérie (Mustapha Ben Boulaid, Mohamed Boudiaf, Mourad Didouche, Larbi Ben –Mhidi, Rabah Bitat et Krim BLEKACEM).

v  Rabah Bitat est né le 19 décembre 1925 à ain el - kerma (Constantine).

v  Il a rejoint le parti du peuple algérien en 1942.

v  Il fut membre de l’organisation spéciale (organisation paramilitaire de lutte armée) en 1942.

v  Il fut l’un des cinq chefs historiques qui ont constitué le premier noyau de commandement du courant qui a pris option pour la lutte armée contre l’occupant, et l’un des membres du célèbre « Groupe des 22 ».

v  Il fut Commandant de la wilaya IV historiques qui englobait la capitale et l’Algérois lors du déclenchement de la Révolution du 1er novembre 1954.

v  Il fut incarcéré dans les geôles coloniales le 16 mars 1955 et demeura emprisonné jusqu’au cessez –le –feu, en mars 1962.

v  Au lendemain de l’indépendance, il devint membre du Bureau politique du parti FLN et vice-président du Conseil des ministres dans le premier gouvernement algérien après l’indépendance.

v  Il fut nommé ministre d’état, sans portefeuille, avant d’être chargé du ministère du transport de 1966 jusqu'à 1977.

v  Il fut élu président de l’assemblée populaire nationale en 1977 et conserva cette fonction durant trois mandats successifs, jusqu’en 1990.

v  Il assura l’intérim constitutionnel de la présidence de la république, après le décès du président Houari Boumediene le 27 décembre 1978.

v  Le président Abdelaziz Boutaflika lui décerna, le 05 juillet 1999, la médaille SADR, Qui est en Algérie la plus haute distinction de l’Etat.

v  Il fut rappelé à dieu le 10 avril 2000.

v  Le défunt état un « homme des consensus » par amour pour l’Algérie et la stabilité de ses institution, comme il a été « l’homme de la rupture »quand cela était nécessaire, toujours par amour pour l’Algérie.

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



20/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres