CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 07/1978) ROUTE DE L’UNITE AFRICAINE

Emission

07/1978

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: SID AHMED BENTOUNES

Valeur faciale: 0,60 DA

Format: 33mm x 48,5mm

Dentelure: 11 ¾ x 11 ½

Imprimeur: Courvoisier.

Procédé d'impression: Héliogravure.

Remarque : Papier avec fragments de fils de soie.

Document philatélique: Une enveloppe illustrée 1er jour à 1,00 DA affranchie à 1.60 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour: Les Mercredi 01 et Jeudi 02 Novembre 1978.

- à la Recette Principale des postes d’ALGER.

- à la Recette Principale des postes de CONSTANTINE.

- à la Recette Principale des postes de LAGHOUAT.

- à la Recette Principale des postes d’ORAN.

Vente générale: Le Samedi 04 Novembre 1978 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T: 692

N° AP : 360

 

ROUTE DE L’UNITE AFRICAINE

La réalisation de la route de l’Unité africaine qui n’était, depuis longtemps,  qu’un rêve pour toute l’Afrique, n’est pas due au hasard et n’est pas un acte de circonstance.

C’est une conséquence naturelle de la politique pratiquée par le pouvoir révolutionnaire qui s’est  concrétisée à travers la liquidation des disparités régionales sur le  plan national et par le rapprochement, sous toutes ses formes, avec  les Etats africains. 

Ainsi, le Sahara a bénéficié du premier programme spécial dans le cadre de la politique d’équilibre régional et a connu de nouvelles perspectives dans le domaine de la promotion de la vie sociale, réussissant ainsi à sortir de l’isolement pour contribuer à la vie de  toute la nation.

La route de l’Unité africaine tire sa véritable signification de la création d’une coopération réelle entre les pays africains dans les domaines culturels, commerciaux, industriels et agricoles dans le cadre de la complémentarité économique.

A cela s’ajoute la coopération  dans le but de promouvoir l’Afrique et de réaliser l’unité africaine.  Cette route constitue donc l’une des plus grandes aspirations de la Révolution algérienne. 

Les travaux de construction de la route de l’Unité africaine par les  jeunes du Service national ont débuté le 16 septembre 1971 en  présence du Président Houari Boumediène.

Le lancement s’est fait à  El Goléa avant d’arriver à In Salah, à travers les dunes de sable, sur  une distance de 420 km, puis allant vers Tamanrasset, la capitale du Hoggar, traversant la région de l’Erg où commencent les chaînes de montagnes et les cols difficiles, soit un total de 1 120 km. 

Le premier tronçon, El-Goléa-In Salah, a été inauguré en juin 1973,  alors que le deuxième, In Salah-Tamanrasset, l’a été en date du  19 juin 1978.  A 60 km au sud de Tamanrasset, la route prend deux directions : 

Vers les frontières du Mali (469 km) et vers celles du Niger (357 km). 

La construction de la route de l’Unité africaine a été l’une des premières tâches confiées au Service national. Ajoutée aux autres, elle reflète l’engagement de notre jeunesse et sa participation effective  au développement du pays et à l’édification du socialisme.

Téléchargement de la notice

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

émission précédente image précédenteimage suivante émission suivant



02/06/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres