CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

la générale de la pièce Youghourta présentée jeudi

La Générale d’une pièce intitulée Youghourta, £uvre de l’association du nouveau théâtre des Issers (Boumerdès) sera donnée jeudi à Constantine dans le cadre de "Constantine, capitale de la culture arabe 2015" a indiqué mardi un membre de cette association Abdelghani Chentouf.

Ecrite par le regretté Abderrahmane Madoui, pionnier de la bande dessinée algérienne, cette pièce, la huitième du répertoire de cette association, sera mise en scène par Abderrezzak Kouadiri Habaz, sur une musique d’Amine Bentamer, a précisé M. Chentouf, lui-même scénographe de la troupe, lors d’une conférence de presse organisée au siège du Théâtre régional de Constantine (TRC).

Douze comédiens se partagent la distribution de cette pièce où le rôle principal sera campé par le jeune Ahmed Deham, a-t-il encore fait savoir, précisant que la pièce Youghourta retrace le parcours du roi de Numidie, fils de Mastanabal, petit-fils de Massinissa et frère de Micipsa, et raconte son opposition à la puissance romaine, ses guerres pour maintenir le royaume Numide uni et les conspirations au sein du clan du roi numide qui finissent par livrer Youghourta aux Romains, a détaillé M. Chentouf .

Ce dernier a également précisé que le texte du créateur du personnage de "M’quideche, écrit dans les années 1950, est considéré comme ‘‘une projection’’ des événements qui se sont déroulés à cette époque entre les partisans de l’indépendance de l’Algérie et ceux qui privilégiaient l’intégration.

L’association du nouveau théâtre des Issers a monté sa première production, Essafir (L’ambassadeur), en 2008 et a récidivé en 2009 avec El Doub (L’ours).

Elle compte également à son actif une pièce théâtrale en Tamazight, Thakhamt N’lhras (La pièce étroite), montée sur scène en 2011 et une pièce pour enfants Ammou Borhane, réalisée en 2014.

L’association qui s’investit, selon M. Chentouf, dans la promotion de la culture théâtrale à travers la formation, a ouvert en 2006 une école dispensant des formations aux techniques de mise en scène, de scénographie, d'improvisation et d'écriture dramatique.

L’association du nouveau théâtre des Issers a remporté plusieurs prix dans diverses manifestations locales, nationales et internationales, dont le prix de la meilleure mise en scène au festival national du théâtre amateur de Mostaganem en 2010 avec Hirassa Mouchadada (Etroite surveillance), ainsi que le grand prix du festival international d’Arfoud (Maroc) en 2009 avec la pièce L’ours.

APS



05/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres