CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

NASLI MOURAD A PRIS PART À L’EXPOSITION INTERNATIONALE DE PHILATÉLIE D’AGADIR

“Une occasion pour faire connaître notre culture”

Mourad Nasli, philatéliste d’Oum El-Bouaghi.

La philatélie algérienne, plus particulièrement le philatéliste Mourad Nasli d’Oum El-Bouaghi, a pris part, le mois dernier, du 18 au 21 mars, à la 8e édition de l’exposition internationale de philatélie et numismatique d'Agadir (Maroc). Cette exposition, qui avait été placée sous le signe “L’artisanat : patrimoine et créativité au service du développement” et organisée par l’association philatélique d’Agadir, a vu la participation de 13 pays (Algérie, Espagne, France, Bahreïn, Irak, Mauritanie, Tunisie, Arabie Saoudite, Allemagne, etc.). Notre pays était donc représenté par le philatéliste Nasli Mourad, réputé pour avoir organisé des salons nationaux, maghrébins et arabes dans la wilaya d’Oum El-Bouaghi. L'exposition philatélique représentant l'Algérie dans la manifestation internationale avait pour thème la “santé” ; elle était un travail collectif de Nasli Mourad et Oufella Achour, un autre philatéliste de la wilaya de Souk Ahras. à propos de sa participation et de ses objectifs, Nasli Mourad nous indiquera que cette exposition a été “une occasion d’exporter notre culture à travers le timbre postal et de la faire connaître, notamment en matière de potentialités touristiques de notre pays, de l’artisanat traditionnel, des us et coutumes, etc.”. Lors de son séjour, le philatéliste a prononcé une communication à la faculté de droit de l’université d’Agadir, intitulée “Artisanat traditionnel algérien”, ce qui lui a permis de mettre en exergue “les potentialités et diversités artisanales de l’Algérie, en les comparant à celles du Maroc, en raison des caractéristiques de voisinage et de proximité entre les deux pays (amazighité, histoire…)”. Notre interlocuteur nous signalera que plusieurs sujets liés à l’artisanat traditionnel mais également au timbre postal dans les pays participants ont été abordés lors de cette exposition, notamment “l’impact du timbre postal sur les études et recherches universitaires ; son importance pour les aspects culturels, économiques et sociaux ; la réalité et les enjeux de la philatélie, d’autant que le timbre représente chaque pays en matière de culture, histoire, patrimoine et économie”… Enfin, Nasli Mourad est invité à prendre part au Mois du patrimoine à Saïda, et participera le mois prochain à un salon de la philatélie à Rabat (Maroc) et un autre prévu au mois de juin au Caire (égypte).

K. M.

LIBERTE



05/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres