CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

La restauration des salles de cinéma, un vœu pieux

Constantine, capitale de la culture arabe

 

 

Où en est-on avec la restauration des salles de cinéma, prévue dans le cadre de la manifestation culturelle de 2015 ? C’est du moins, la question qui a été soulevée par le président de l’APC de Aïn Smara. Mohamed Boukhalfa qui s’interroge sur le silence incompréhensible du maître d’ouvrage, la direction de la culture, nous a déclaré.

«Cela fait plus de huit mois que nous avons reçu la visite d’un expert français pour la restauration de la salle de spectacle du centre culturelle de la commune, devant être requalifiée en salle de cinéma, mais plus rien depuis, malgré nos incessants appels. A la faveur de cette manifestation, la population espérait que la commune pouvait  bénéficier de l’acquisition d’infrastructures ou du moins d’une requalification qui pourrait faire sortir le citoyen d’un quotidien morose, mais c’était sans compter sur l’inertie des pouvoirs publics qui, semblent n’accorder d’intérêt qu’à la ville de Constantine».

A noter que dans le cadre de cette manifestation, sept salles sont prévues pour une remise à niveau, mais apparemment, sans suite, puisque ce volet semble être perdu de vue pour des considérations  méconnues. L’un des acteurs de la vie culturelle de Constantine nous lance cette diatribe : «Célébrer une année, dite culturelle sans une représentation cinématographique… c’est on ne peut plus explicite !!! »Et c’est un comble pour une ville qui a accueilli de fort belle manière l’un des festivals du cinéma arabe durant des années, que de se  retrouver sans salles obscures.

N. Benouar

El Watan



13/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres