CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

Le massacre des pins centenaires dénoncé


Alors que quelques jours à peine il y a eu la commémoration de la journée mondiale de l'environnement à travers la wilaya d'Oum El Bouaghi, voila qu'un cas de préjudice porté au foret est dénoncé par une association.

Dans ce sillage Interpellant les pouvoirs publics et les divers responsables sur le massacre subi par des centaines de pins d'Alep centenaires du foret d’Ain Chadjra (à quelques encablures à l’est d’Ain Beida), l'association «Diane» des chasseurs de la ville d’Ain Beida déplore le massacre opéré à grande échelle sur le patrimoine forestier en question.

En effet, la foret en question subit selon la même source des dommages et dégradations en permanences causés par le procédé de coupe d'arbres de pin d'Alep à la tronçonneuse par des citoyens inconscients du crime causé à l'environnement et la nature.

À la recherche d'un intérêt lucratif au détriment même de la nature qui nous procure la vie et la quiétude et notamment les arbres au demeurant le lieu d'oxygénation pour les êtres vivants, les auteurs de ce massacre concrétise un seul objectif selon l'association des chasseurs, en l'occurrence la cueillette des grains des cônes pour les vendre en Tunisie ou ils sont très utilisés pour la fabrication de confiseries.

L'association s'étonne vivement dans sa lettre du mutisme des services concernés par la protection du patrimoine forestier centenaire, et n'entendent pas selon eux baisser les bras pour ce crime contre la nature.

Dans ce contexte les chasseurs en question lancent un véritable appel de détresse aux responsables concernés pour intervenir et mettre fin à ce massacre du patrimoine forestier de la région, dont l'impact n'est pas à mettre en relief devant l'avancée anarchique du béton qui détruit tout devant son passage.

De ce fait, et à ce rythme, l'on dira adieu à tout ce qui est vert dans quelques années, ajoute la même source ! La situation de dégradation du patrimoine forestier d’Ain Beida n'est pas un cas isolé, mais le massacre touche pratiquement toutes les forets de la wilaya. Ainsi, la foret urbaine de Sidi Rghiss du chef lieu de wilaya ne cesse de subir des pertes de sujets d'arbres à cause en premier lieu de l'absence totale de l'entretien de la part de la municipalité affichant une totale indifférence envers l'environnement et le cadre de vie, et en second lieu l'avancée du béton pour la construction de sièges de directions et autres structures (environnement, agriculture, forets, auberge ,maison de l'environnement, ex maison des personnes âgées, maison des associations, logements promotionnels et autres). L'implantation de ces derniers contraint à l'abattage de nombreux arbres centenaires du chef-lieu de wilaya, alors qu'à Aïn Mlilla la forêt Bouzabine fait l'objet de plus en plus de dégradation et pollution par les amateurs de boissons alcoolisées et autres.

Enfin avec l'expansion urbanistique que connaissent les agglomérations, les espaces forestiers deviendront à ce rythme de plus en plus rare ! Il ne faut pas non plus oublier l'utilisation des troncs d'arbres par des citoyens comme source d'énergie (charbon) et de chaleur en hiver! Enfin et en tout état de cause, tellement l'échelle des valeurs et la citoyenneté ne cessent de s'amenuiser que même la nature qui nous procure la quiétude et la joie de vivre, et la source d'approvisionnement n'est pas épargnée par les citoyens inconscients qui ne reculent devant rien pour se procurer de l'argent, et le phénomène a pris de l'ampleur depuis les évènements de Tunisie et Libye ! Enfin, avec l'expansion urbanistique que connaissent les agglomérations de la wilaya, les espaces forestiers deviendront de plus en plus rares ! Comme l'échelle des valeurs et la citoyenneté ne cessent de s'amenuiser, même la nature qui nous procure la quiétude et la joie de vivre et demeure la source d'approvisionnement n'est pas épargnée par les citoyens inconscients qui ne reculent devant rien pour se procurer de l'argent. Le phénomène a pris de l'ampleur depuis les évènements de Tunisie et Libye.

Abdelfeteh H.



20/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres