CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

Les Catacombes de QACENTINA

"Les catacombes…."

Par Nasser FOURA

A' l'instar d'une ville comme Paris à titre de simple illustration (Lutèce pour les intimes) Constantine (l'antique Cirta pour le même genre de public restreint également) dispose même toutes proportions gardées- d'un large patrimoine archéologique et historique bien niché dans ses entrailles plus ou moins profondes.­­

Une richesse patrimoniale en "sous sol" qui pourrait s'avérer comme un indubitable "plus", un "bonus" unique dans le domaine touristique, paléographique et culturel. À condition bien évidemment que l'on fasse à cet égard preuve de clairvoyance et autre présence d'esprit auprès de qui de droit.­­­

Si pour le cas de la ville des lumières, l'on a pris en charge ce volet spécifique depuis déjà belle lurette, continuant jusqu'à l'heure actuelle le cheminement des pérégrinations archéologiques, dans l'antique Cirta l'on n'arrive point encore à saisir vraiment cette opportunité. Les catacombes du vieux rocher peuvent toujours attendre afin de sortir de leur oubli, de leur manque d'exploitation qui pourrait s'avérer des plus judicieuses. Cependant, un dossier reste concocté jusqu'au jour d'aujourd'hui par les soins d'une commission mixte locale constituée notamment de l'administration et d'un certains nombre d’élus de l'Assemblée Populaire de Wilaya. Principal objectif: Comment améliorer le sort de ces grottes, tunnels, galeries et autres vestiges historiques souterrains systématisés tout au long de nombreux siècles? ­­­­

Les faire extirper, c'est vraiment le cas de le dire en pareille circonstance, de leur isolement "ingrat"?

Et faire en sorte, à court, moyen et long terme, c'est là sans doute le but du jeu ,de reverser ces vestiges ancestraux, uniques à plus du seul et unique égard, dans le large chapitre de la promotion du tourisme dans un ville qui aspire au rang de grande métropole.­­

Une manière pour la commission en question de faire dans la "parité" comparativement aux monuments en surface. Et la ville des ponts n'en manque point comme tout un chacun sait.

L'ancienne capitale de Numidie mérite bien cela. Elle qui rayonnait sur l'Afrique du Nord jusqu'aux portes du désert libyque, ne l'oublions surtout pas. Les initiés saisiront, nous n'en doutant point, le sens éthéré de cette hyperbole.

Quoi qu'il en soit, techniquement parlant s'entend, le classement du patrimoine en question a été institué en quatre catégories. Primo, les abris. Secundo, les tunnels souterrains. Tertio, les vestiges archéologues. Quatro et fino, les grottes.­­

Leur rôle a de tout temps été des plus clairvoyants. Tel celui propre à l'assurance de la protection contre les catastrophes naturelles, guerres et autres conflits armés. Ou encore celui inhérent à la conservation de certaines denrées et autres produits bien ciblés à titre de simple illustration. Abris du cinéma Rhumel, ex Royal, celui du Récif, Sidi-Mabrouk 'inférieur, Marché Boumezou du centre-ville, Rahbet Essouf, Bab Cirta, galerie de l'ex-hôtel de Paris (actuellement L’arbi Ben mhidi), celle de Sidi-Mcid, la Casbah, grottes multiples comme celle des pigeons pour ne citer que la plus célèbre d'entre toutes, de conception très ancienne ou relativement contemporaine, de forme circulaire ou rectangulaire, d'une longueur et d'une hauteur bien déterminées ou encore indéfinies jusqu'à ce jour, infrastructures naturelles illuminées par une connexion au réseau de l'électricité publique ou pas, tel est le patrimoine à sauver d'urgence.­­­­

Et à indexer dans cette dynamique de modernisation qui ne doit aucunement laisser en rade l'identité ancestrale d'une ville. Et par extension celle d'un royaume qui avait constitué lors de millénaires successifs le pied-à-terre incontestable des premiers habitants de ce pays, de cette région du continent africain. C'est là un défi qui mérite d'être relevé. Un challenge qui vaut amplement la peine d'être emport.­­

El Acil N° 4683

Samedi 24 janvier 2009



21/08/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres