CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

Parc national de Chréa

LE PARC NATIONAL

DE CHREA


Le Parc National De Chrea a pour objectif de protéger des paysages naturels exceptionnels, des espèces animales et végétales menacées de disparition, à offrir des possibilités de loisirs aux citoyens et à développer la recherche scientifique. Sa création remonte à 1925 (Réf. Arrêté du 03.09.1925). A cette époque le parc présentait une superficie de 1351na. En 1983, ce parc a été décrété parc national par le décret n'83-461 du 23 juillet 1983.

Etendue sur une superficie de 26 600 ha (non comprise la zone périphérique 10 300 ha), le Parc National de Chréa se répartit sur les flancs de l'Atlas Blidéen.

La plus grande partie du Parc National de Chréa est située sur une région montagneuse caractérisée par un relief accentué et accidenté. Cette structure topographique est surtout due à la présence de multiples Talwegs qui traversent les différents massifs (Oued Chiffa, Oued Kebir, Oued Messaoud, Oued Mektaa ...).

Les différences d'altitudes qui s'échelonnent de 174 m à 1650 m permettent de rencontrer plus de 500 espèces végétales entre arbres, arbustes et herbacées. Les peuplements de cèdre, de chêne vert, de chêne liège, de thuya et de pin d'Alep ainsi que les formations rupicoles sont les principales composantes végétales du parc. On y rencontre également 17 espèces d'orchidées, des espèces médicinales, des espèces mycologiques et des lichens.

Notons aussi que dans ce parc le houx et l'if sont des espèces rares menacées d'extinction. Il présente une curiosité botanique qui est l'Epine vi nette « une plante aimant les pentes et les sommets ensoleillés ».

Le Parc National de Chréa abrite plus de 100 espèces d'oiseaux et une vingtaine d'espèces de mammifères. Parmi les mammifères les plus connus, nous citons le Singe magot, la Genette, le Lynx, l'Hyène rayé, la Mangouste, le Porc-épic, le Chacal doré, le Renard, le Sanglier. La Loutre et la Belette demeurent des espèces rares et/ ou en régression; les rapaces au nombre de 14 espèces sont surtout représentés, par l'Aigle royal, l'Aigle de bonelli, le Faucon pèlerin, le Vautour fauve, le Percnoptère d'Egypte.

Nous rencontrons aussi dans ces lieux d'autres vertébrés tels que les lézards et les amphibiens. Comme curiosités naturelles, nous signalions:

- Le sentier « col des Fougères » longeant et suivant les vallées à mi-pente.

- Les pics qui dominent et les crêtes aigues, situées au Sud-est du Douar Ima Alima.

- Les abords du chemin Sidi Abdelkader avec des sujets centenaires et des bouquets d'ifs et de houx   mélangés à des cèdres.

- Les ruisseaux des singes formant des paysages splendides.

Parcs Nationaux & Réserves Naturelles



19/06/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres