CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

RESERVE NATURELLE DE LA MACTA

RESERVE NATURELLE

 DE LA MACTA

La création d'une telle réserve vise en la contribution dans la protection et le maintien de l'équilibre écologique des espèces faunistiques et floristiques menacées d'extinction.

S'étalant sur une superficie de 19 750 ha, les Marais de la Macta sont situés au Nord Ouest de l'Algérie, à une vingtaine de Kilomètres à l'Ouest de Mostaganem. La plaine de la Macta est une dépression séparée du Golfe d'Arzew au Nord Ouest et au Nord Est par la retombée Sud du plateau de Mostaganem. Son territoire est caractérisé par un relief relativement plat.

Administrativement, la Macta se trouve dans les wilayas d'Oran, Mascara et Mostaganem.

L'étendue de la Macta présente une végétation homogène surtout aquatique et halophyle. On y rencontre notamment: juncus acutus, juncus maritimus, juncus sub-ulatus, Cyperus laevigatus, Atriplex halimus, Saliconia fruticosa, Suaeda fruticosa, Salsola sp, Tamarix gallica.

La faune du Marais est surtout représentée par une avifaune diversifiée. En effet, le Marais abrite en hiver, un certain nombre de populations de plusieurs oiseaux aquatiques.

Cette zone constitue un site attractif pour les Flamants roses. D'autre part, certaines espèces de l'avifaune de la macta sont considérées comme rares à l'échelle internationale et donc qu'il est urgent de protéger à savoir l'ibis falcinelle, le Flamant rose, la Sarcelle d'hiver, la Poule sultane, l'Aigle de bonelli.

Il est à signaler que l'embouchure de la Macta est riche en espèces de poissons.

Parcs Nationaux & Réserves Naturelles



19/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres