CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 01/1991) 2ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CONSTITUTION DE 1989

Emission

01/1991

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: KRIM  KAMARDINE

Valeur faciale: 1,00 DA

Format: 29mm x 36mm 

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 1,00 DA affranchie à 2,00 DA avec oblitération 1er jour.

Vente 1er jour: Les Samedi 23 et Dimanche 24 Février 1991 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Lundi 25 Février 1991 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T: 993

N° AP : 666

 

 


2ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CONSTITUTION DE 1989

La Constitution de 1989, la troisième depuis le recouvrement de  l’indépendance, a été approuvée par référendum le 23 février de la  même année.

Elle introduit des changements fondamentaux dans le  système politique en consacrant le multipartisme et la liberté d’association  et d’expression. 

Elle signe la fin de l’Etat socialiste à parti unique.

Y sont définies les  modalités d’organisation et d’exercice du pouvoir étatique sur la base  d’un principe universellement admis : la séparation des pouvoirs législatif,  exécutif et judiciaire. 

Cette Constitution symbolise la volonté de l’Algérie de poursuivre l’édification d’un Etat démocratique qui garde la devise «Par le  peuple et pour le peuple» comme assise institutionnelle. 

Dans le préambule, on lit : «Ayant toujours milité pour la liberté et  la démocratie, le peuple entend, par cette Constitution, se doter  d’institutions fondées sur la participation des citoyens à la gestion des affaires publiques et qui réalisent la justice sociale, l’égalité et  la liberté de chacun et de tous.»  L’Algérie y réaffirme son attachement aux droits fondamentaux des  citoyens et aux droits de l’homme.

L’adoption de cette Constitution a  permis la naissance de nombreux partis politiques, d’associations, de  journaux privés et d’entamer un processus institutionnel fondé sur le  multipartisme.

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante

 



21/03/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres