CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 03/2010) FORTS D'ALGERIE

Emission

03/2010

CARACTERISTIQUES

Dessin : ALI.KERBOUCHE

Valeur faciale : 15,00 et 20,00 DA

 Format : 43mm x 29mm

Dentelure : 14

Imprimeur : Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression : Offset

Document philatélique : Une enveloppe 1er jour à 7,00 DA affranchie à 35,00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour : les lundi 15 et mardi 16 février 2010 dans les 48 Recettes Principales des postes situées aux chefs lieux de wilaya et les recettes principales d'Alger 1er Novembre, Hussein-dey, Ben-Aknoun, Chéraga et Rouïba.

Vente générale : Le mercredi 17 février 2010 dans tous les bureaux de poste.

N° : 1559-1560

 

 


Fort D'Algérie

Fort de l'empereur (Bordj Moulay Hassan-Alger) :

La plupart de ceux qui ont visité Alger et écrit à son sujet, ont parlé de ce fort en raison de son rôle important dans la défense du coté Sud de la ville et du port. Il a porté plusieurs appellations dont Bordj Moulay Hassan, en souvenir de son bâtisseur, Hassan Pacha, qui Fa érigé en 1545. Ayant fait l'objet d'attaques, il connut par la suite des fortifications et il devient fort au sens du terme vers l'année 1580.

Le fort de l'Empereur s'élève à 230 m au dessus du niveau de la mer. Il protégeait à l'origine le côté sud d'Alger. Le dispositif de défense fut complété par la suite.

Ce fort était situé au milieu d'une superficie immense visible à partir de la route longeant la mer et tous le côté Est d'Alger. Il se présente sous la forme d'un rectangle de 150m de long et 100m de large. Ses murs dotés d'embrasures s'élèvent à une hauteur de 10m.

Fort de Gouraya (Bejaïa) :

Situé sur le pic le plus élevé de la montagne à 672m au dessus de la mer, une position qui lui confère une importance considérable, le fortin constitue par son emplacement un point stratégique par excellence qui permet de dominer la région entière.

Bejaia prise par les vandales en 430, fut appelée par ces derniers

« Gouraya » mot qui signifie dans leur langue «Gor» ville et «Aya» montagne; c'est de là que djebel de Gouraya tira son nom.

Bâti sur des bases probablement Hammadites, voire antiques, lors de l'occupation espagnole à partir de 1509 il a été transformé en fort, ensuite réaménagé par les Français, comme point de surveillance et de guet.

La légende populaire attribue à cet emplacement un caractère mystique dans la mesure où on raconte qu'à cet endroit vivait la sainte dénommée «Yemma Gouraya». Là se situe un mausolée qui continue d'être visité par les populations avoisinantes et reçoit des milliers de personnes chaque année.

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



15/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres