CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 04/1999) ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

Emission

04/1999

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: SID AHMED BENTOUNES

Valeur faciale: 5,00 DA

Format: 29.00 mm x 43.00mm

Dentelure: 13 x 13 ½

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 2,00 DA affranchie à 07,00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour: le Jeudi 15 Avril 1999 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Dimanche 18 Avril 1999 dans tous les bureaux de poste.

N° : 1193

 

 

 

Election présidentielle

L’élection présidentielle anticipée d’avril 1999 marquera, sans nul doute, une étape importante et décisive dans la vie politique et institutionnelle de la nation.

Ainsi, quelque temps après le parachèvement de l’édifice institutionnel engagé en 1995 avec l'élection du Président de la République, la révision de la Constitution et les élections locales (Assemblées populaires communales, Assemblées populaires de wilaya) et législatives, le peuple algérien est appelé de nouveau à élire le Président de la République au printemps de 1999 dans le cadre institutionnel qu’il a lui-même adopté pour exercer ses choix fondamentaux.

En effet, les citoyens pourront choisir l'homme qui sera à la tête de la première institution du pays dans un contexte marqué par le pluralisme des projets et des candidats, ainsi que par la volonté affichée de renforcer les pratiques démocratiques dans la vie politique du pays.

Le mois d'avril 1999 se présente dès lors comme un moment particulier de l'histoire dans la mesure où il constitue un palier supérieur atteint par le peuple algérien dans son processus d'enracinement de la démocratie dans le respect effectif de la diversité des programmes d’action en vue de concrétiser le principe de l’alternance, fondement de la démocratie et de l'esprit républicain. Cette approche mise en œuvre par les pouvoirs publics permettra à l'Algérie de s'engager dans le IIIe millénaire avec toutes les conditions indispensables au progrès, à la justice et à la prospérité, aspiration légitime de la société algérienne.

L’élection présidentielle anticipée du 15 avril 1999 relève de cette vision dynamique et sera l'occasion pour le peuple algérien d’exprimer ses espérances et sa détermination pour construire l'avenir de ses enfants dans la paix et le respect de chacun.

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



02/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres